Définition de Investissement en capital

Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ? Découvrez l'étendue de nos services :

Sous-traitez votre téléprospection
acheter des rendez-vous
Devenez téléprospecteur indépendant
devenir téléprospecteur
Dotez-vous d'un logiciel de téléprospection pro
logiciel de téléprospection
Achetez des fichiers de prospection BtoB
acheter fichiers d'entreprises

L’investissement en capital est une somme d’argent fournie à une entreprise pour qu’elle poursuive ses objectifs commerciaux et son développement commercial. Ce terme peut également désigner l’acquisition par une entreprise d’actifs à long terme tels que des biens immobiliers, des usines de fabrication et des machines.

Comment fonctionne l’investissement en capital ?

L’investissement en capital est un terme général qui peut être défini de deux manières distinctes :

  • Un individu, un groupe de capital-risque ou une institution financière peut effectuer un investissement en capital dans une entreprise. Une somme d’argent est remise sous la forme d’un prêt ou en échange d’une promesse de remboursement ou d’une part des bénéfices à venir. Dans ce sens, le capital signifie de l’argent liquide ;
  • Les dirigeants d’une entreprise peuvent effectuer un investissement en capital dans l’entreprise. Ils achètent des actifs à long terme qui aideront l’entreprise à fonctionner plus efficacement ou à se développer plus rapidement. Dans ce sens, le capital signifie des actifs physiques.

Dans les deux cas, l’argent pour l’investissement en capital doit venir de quelque part. Une nouvelle entreprise peut rechercher des investissements en capital auprès d’un certain nombre de sources, notamment des sociétés de capital-risque, des investisseurs providentiels et des institutions financières traditionnelles. Le capital doit être utilisé pour développer et commercialiser ses produits.

Des formes d’investissements variées

Lorsqu’une nouvelle société entre en bourse, elle acquiert des investissements en capital à grande échelle auprès de nombreux investisseurs.

Une société établie peut effectuer un investissement en capital en utilisant ses propres réserves de trésorerie ou demander un prêt à une banque. S’il s’agit d’une société publique, elle peut émettre une obligation afin de financer l’investissement en capital.

Il n’y a pas de minimum ou de maximum d’investissement en capital. Il peut aller de moins de 100 000 euros en financement d’amorçage pour une start-up à des centaines de millions d’euros pour des projets massifs entrepris par des entreprises dans des secteurs à forte intensité de capital.