Définition de FoMo

Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ? Découvrez l'étendue de nos services :

Sous-traitez votre téléprospection
acheter des rendez-vous
Devenez téléprospecteur indépendant
devenir téléprospecteur
Dotez-vous d'un logiciel de téléprospection pro
logiciel de téléprospection
Achetez des fichiers de prospection BtoB
acheter fichiers d'entreprises

L’acronyme FoMo, pour « Fear of Missing out » désigne littéralement la peur de passer à côté de quelque chose. Cet acronyme s’est largement popularisé avec le développement d’internet et l’afflux massif d’informations par l’intermédiaire des réseaux sociaux. FoMo représente alors la peur pour un individu de louper une information importante ou jugée intéressante. Elle traduit la crainte de ne pas prendre part à un évènement et ainsi de se sentir exclu.

Les réseaux sociaux : un flux continu d’information

Que ce soit l’actualité nationale, le dernier produit à la mode ou les différentes activités de vos amis, les réseaux sociaux diffusent un flux constant et massif d’informations. Si vous avez la « Fear of Missing Out », vous passerez un temps toujours plus conséquent sur ces plateformes pour être sûrs de ne pas louper l’information qui pourrait vous manquer. Dans une société où l’image d’un individu prend une place de plus en plus importante, cette peur de ne pas être dans le coup peut même devenir maladive.

Le FoMo en marketing

Transposée au marketing, la stratégie de FoMo consiste à créer chez le consommateur le sentiment de devoir acheter votre produit de manière urgente, par peur de passer à côté de la mode. C’est sur ce modèle économique que chaque année naissent des phénomènes de modes sur des produits qui ne se vendront plus du tout l’année suivante. L’objectif pour une marque est alors de s’inscrire dans la tendance, voire même de contribuer à la créer en prenant la vague à son creux pour bénéficier ensuite de sa croissance. L’une des stratégies les plus répandues qui joue sur le FoMo consiste à proposer un produit de manière limitée en insistant sur ce critère de rareté et en pressant le consommateur par des messages d’alerte au fur et à mesure que le stock continue de s’écouler.

Par peur de rater la tendance, le consommateur pressé sera alors plus enclin à acheter le produit.