Définition de Économie comportementale

Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ? Découvrez l'étendue de nos services :

Sous-traitez votre téléprospection
acheter des rendez-vous
Devenez téléprospecteur indépendant
devenir téléprospecteur
Dotez-vous d'un logiciel de téléprospection pro
logiciel de téléprospection
Achetez des fichiers de prospection BtoB
acheter fichiers d'entreprises

L’économie comportementale est l’étude de la prise de décision économique par les individus et les institutions.

L’économie comportementale étudie les choix des consommateurs, les événements du marché et la psychologie humaine afin d’aider à comprendre leurs décisions et d’essayer d’établir des modèles économiques plus précis. L’économie comportementale tente de réunir les domaines de la psychologie comportementale et de l’économie, et est une discipline particulièrement pertinente dans le cadre d’études de marché.

Une innovation dans l’approche économique

Avant l’économie comportementale, les prévisions économiques étaient basées sur une capacité supposée du consommateur moyen à faire des choix rationnels. Le modèle de choix rationnel supposait que les décisions des consommateurs étaient rationnelles, planifiées et prises pour leur propre bien-être. Ce modèle s’appuyait sur le concept d’homo economicus : des humains motivés par leur propre intérêt, choisissant parmi des options dans des situations de pénurie.

Les premières révélations de l’économie comportementale ont révélé des tendances entièrement différentes dans le comportement des consommateurs, montrant à quel point les hypothèses des modèles de choix rationnels étaient erronées. Les consommateurs sont souvent incertains de ce qu’ils veulent, par exemple, et font des choix qui ne sont pas à leur avantage à long terme. Souvent, les consommateurs ne savent pas eux-mêmes ce qu’ils voudront à l’avenir.

L’imprévisibilité de la consommation

L’économie comportementale a révélé que l’imprévisibilité des consommateurs maintiendra presque certainement un marché imprévisible. L’hypothèse fondamentale de l’égoïsme dans l’économie comportementale a été contestée par des recherches qui ont inspiré le nouveau concept d’homo réciproque : les humains sont des acteurs coopératifs et collaboratifs qui travaillent à l’amélioration de leur environnement commun.