Définition de Économie circulaire

Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ? Découvrez l'étendue de nos services :

Sous-traitez votre téléprospection
acheter des rendez-vous
Devenez téléprospecteur indépendant
devenir téléprospecteur
Dotez-vous d'un logiciel de téléprospection pro
logiciel de téléprospection
Achetez des fichiers de prospection BtoB
acheter fichiers d'entreprises

Prenant comme exemple le modèle de nature cyclique, l’économie circulaire est présentée comme un système d’utilisation des ressources où prévalent la réduction, la réutilisation et le recyclage des éléments : réduire la production au strict minimum, et lorsqu’il est nécessaire d’utiliser le produit, opter pour la réutilisation des éléments qui ne peuvent pas retourner dans l’environnement.

Autrement dit, l’économie circulaire encourage l’utilisation du plus grand nombre possible de matériaux biodégradables dans la fabrication des produits, nutriments biologiques, afin qu’ils puissent retourner à la nature sans causer de dommages à l’environnement à la fin de leur vie utile.

Lorsqu’il n’est pas possible d’utiliser des matériaux écologiques, le but est de faciliter un simple découplage pour leur donner une nouvelle vie en les réintroduisant dans le cycle de production et composer une nouvelle pièce. Lorsque cela n’est pas possible, elle sera recyclée de manière respectueuse de l’environnement.

L’économie circulaire dans un contexte économique

Contrairement à d’autres modèles économiques où l’aspect économique prévaut sur le social ou l’environnement, l’économie circulaire est une amélioration substantielle commune aux entreprises et aux consommateurs. Les entreprises qui ont mis en place ce système prouvent que la réutilisation des ressources est beaucoup plus rentable en termes de développement commercial que leur création à partir de zéro. En conséquence, les prix de production sont réduits, de sorte que le prix de vente est également abaissé, ce qui profite au consommateur ; non seulement sur le plan économique, mais aussi sur les plans social et environnemental.

Les principes de l’économie circulaire

Il existe dix principes qui définissent la manière dont l’économie circulaire doit fonctionner :

  • Les déchets deviennent une ressource, c’est la caractéristique principale. Tous les matériaux biodégradables retournent à la nature et ceux qui ne sont pas biodégradables sont réutilisés ;
  • Deuxième usage : réintroduire dans le circuit économique les produits qui ne correspondent plus aux besoins initiaux des consommateurs ;
  • Réutilisation : réutiliser certains produits ou parties de ces produits qui fonctionnent encore pour élaborer de nouveaux objets ;
  • Réparation : redonner une seconde vie aux produits endommagés ;
  • Recycler : utiliser des matériaux issus de déchets ;
  • Valorisation : exploiter l’énergie des déchets qui ne peuvent pas être recyclés ;
  • Économie de fonctionnalité : l’économie circulaire vise à éliminer la vente de produits dans de nombreux cas pour établir un système de location de biens. Lorsque le produit remplit sa fonction principale, il retourne à l’entreprise, où il est démonté pour réutiliser les pièces valables ;
  • Énergie provenant de sources renouvelables : élimination des combustibles fossiles pour la fabrication du produit, réutilisation et recyclage ;
  • Éco-conception : prend en compte et intègre dans sa conception les impacts environnementaux tout au long du cycle de vie d’un produit ;
  • Écologie industrielle et territoriale : mise en place d’une méthode d’organisation industrielle sur un territoire caractérisé par une gestion optimisée des stocks et des flux de matières, d’énergie et de services.