Définition de Concept store

Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ? Découvrez l'étendue de nos services :

Sous-traitez votre téléprospection
acheter des rendez-vous
Devenez téléprospecteur indépendant
devenir téléprospecteur
Dotez-vous d'un logiciel de téléprospection pro
logiciel de téléprospection
Achetez des fichiers de prospection BtoB
acheter fichiers d'entreprises

Apparu aux Etats-Unis le siècle dernier, les concepts stores envahissent désormais les capitales mondiales. Leur principe ? Révolutionner l’expérience du client en proposant une plus-value au sein de sa boutique. Cette dernière devient alors un lieu de vie à part entière et c’est ce qui en fait des établissements si singuliers.

Bouleverser les codes

De manière générale, un concept store vend principalement des articles de mode, mais pas n’importe lesquels. Les produits sont sélectionnés avec attention et triés sur le volet pour s’inscrire parfaitement dans l’ambiance de la boutique. Il est donc tout à fait envisageable dans un concept store de pouvoir y trouver des vêtements à côté de produits de beauté… et même d’épicerie fine. Il n’y a en effet pas de limites du moment que l’ensemble forme un tableau cohérent qui donne envie de se rendre dans la boutique. Pour y parvenir, c’est là qu’intervient la touche finale. Le store doit en effet disposer d’un petit plus qui dénote de la concurrence, et cela se traduit souvent par l’ajout d’une offre de service. Café-restaurant, espace de jeux, piste dansante, barber shop… là encore il n’y a pas de limite dans l’extravagance tant que celle-ci s’inscrit dans le concept global de l’enseigne.

Booster l’expérience client

L’objectif d’une telle stratégie marketing est de placer le client dans un véritable espace de vie. Un lieu où il en arrivera à oublier qu’il est dans une boutique qui vend des produits. L’achat s’inscrit alors dans un processus expérimental plus global. Si le client se sent bien, il sera plus facilement enclin à consommer. Pour booster ce bien-être des clients, la société peut développer un outil CRM de vente qui centralise les retours de la clientèle et prennent en compte leur avis pour continuellement améliorer leur expérience d’achat. Finalement, la valeur des marchandises vendues dans un concept store ne réside pas seulement dans le produit en lui-même mais dans toute le processus d’achat qui place le consommateur au centre de l’attention et qui lui donne un sentiment de reconnaissance. Cette technique de vente passe aussi par une équipe de conseillers clientèle qui se veut généralement proche des clients et disposée à les aiguiller parmi les si différentes références du store.