Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Définition de comptabilité analytique

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

La comptabilité analytique est une déclinaison de la comptabilité d’exploitation qui analyse le fonctionnement interne des sociétés. En effet, elle permet d’identifier les points et secteurs de performance, et inversement, au sein d’une société en calculant la rentabilité effective par poste, mais aussi par produit, par service, et par centre décisionnels.

La comptabilité analytique est majoritairement présente au sein des moyennes et grandes entreprises, qui y ont recours en tant que véritable outil de pilotage stratégique, ce qui fait d’elle plus un outil utilisé par les cadres que par les comptables.

Pourquoi faire de la comptabilité analytique ?

La comptabilité analytique a plusieurs objectifs tels que l’identification des coûts des opérations menées par l’entreprise (campagne de communication, action de prospection commerciale, etc.), la définition des bases d’évaluation au sein du bilan de la société, la justification des résultats de la société, ou encore l’identification de potentiels leviers de croissance pertinents.

Ainsi, même s’il ne s’agit pas d’une discipline obligatoire, la comptabilité analytique est une méthode particulièrement efficace en termes de détermination des coûts.

Quelles sont les méthodes de calcul utilisées dans la comptabilité analytique ?

Par définition, un coût est le regroupement des charges liées à un produit (coût variable, fixe, incorporable, etc.)

Les méthodes de calcul de coût de la comptabilité analytique sont donc :

  • Les coûts complets, faisant la distinction entre charges directes et indirectes;
  • Les coûts partiels, faisant la distinction entre charges fixes et variables;
  • Le direct costing, qui concerne les sociétés qui ont plusieurs offres ou plusieurs activités. Cette méthode ne prend en compte que les charges variables;
  • La méthode ABC, qui valorise une société en fonction de ses activités;
  • Les coûts ciblés, qui se base sur l’analyse de la valeur.