Définition de Co-branding

Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ? Découvrez l'étendue de nos services :

Sous-traitez votre téléprospection
acheter des rendez-vous
Devenez téléprospecteur indépendant
devenir téléprospecteur
Dotez-vous d'un logiciel de téléprospection pro
logiciel de téléprospection
Achetez des fichiers de prospection BtoB
acheter fichiers d'entreprises

Le co-branding est une stratégie de marketing qui utilise plusieurs marques sur un bien ou un service dans le cadre d’une alliance stratégique. Également connu sous le nom de partenariat de marque, le co-branding (ou « cobranding ») englobe plusieurs types de collaborations de marque, impliquant généralement les marques d’au moins deux entreprises. Chaque marque d’une telle alliance stratégique apporte sa propre identité pour créer une marque fusionnée à l’aide de logos, d’identificateurs de marque et de schémas de couleurs uniques.

Le but du co-branding est de combiner la force du marché, la notoriété de la marque, les associations positives et le cachet de deux ou plusieurs marques pour obliger les consommateurs à payer plus cher pour celles-ci. Il peut également rendre un produit moins susceptible d’être copié par la concurrence des marques de distributeur.

Comprendre le co-branding

Le co-branding est une stratégie utile pour de nombreuses entreprises qui cherchent à accroître leur clientèle, leur rentabilité, leur part de marché, la fidélité de leurs clients, leur image de marque, la valeur perçue et les économies de coûts. De nombreux types d’entreprises, tels que les détaillants, les restaurants, les constructeurs automobiles et les fabricants de produits électroniques, utilisent le co-branding pour créer des synergies basées sur les forces uniques de chaque marque. En termes simples, le co-branding en tant que stratégie vise à gagner des parts de marché, à augmenter les flux de revenus et à capitaliser sur une plus grande sensibilisation des clients.

Le co-branding peut être stimulé par deux (ou plusieurs) parties qui décident consciemment de collaborer sur un produit spécialisé. Il peut également résulter d’une fusion ou d’une acquisition d’entreprises, comme moyen de transférer une marque associée à un fabricant ou à un prestataire de services connu vers une entreprise et une marque plus connue. Le co-branding ne se limite pas aux associations de noms et de marques ; il peut également s’agir d’un partage de technologies et d’expertise, capitalisant sur les avantages uniques de chaque partenaire de co-branding.

Une stratégie pas toujours adaptée mais à laquelle il faut parfois penser

Un produit co-brandé est plus limité en termes d’audience qu’un produit d’entreprise à nom unique. L’image qu’il véhicule étant plus spécifique, les entreprises doivent se demander si le co-branding peut apporter des avantages ou s’il risque d’aliéner les clients habitués à un seul nom avec une identité de produit familière.

Les entreprises doivent choisir très soigneusement leurs partenaires de co-branding. Si une entreprise peut tirer profit d’une relation avec une autre marque, elle peut aussi courir des risques. Une bonne stratégie consiste à déployer lentement un produit ou un service co-brandé avant de le faire connaître et de le promouvoir, ce qui donne au marché le temps de l’examiner.