Définition de Capacité d’autofinancement

Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ? Découvrez l'étendue de nos services :

Sous-traitez votre téléprospection
acheter des rendez-vous
Devenez téléprospecteur indépendant
devenir téléprospecteur
Dotez-vous d'un logiciel de téléprospection pro
logiciel de téléprospection
Achetez des fichiers de prospection BtoB
acheter fichiers d'entreprises

La capacité d’autofinancement est une notion comptable et financière qui permet de mesurer et quantifier les ressources produites par l’exploitation de la société, et lui donnant la capacité de s’autofinancer.

Pour faire plus simple, la capacité d’autofinancement correspond à l’excédent qui apparaît en fin d’exercice, soit les revenus de l’entreprise une fois la différence entre les produits et les charges effectuée.

Quelle est l’utilité de la CAF ?

La capacité d’autofinancement a pour but de mesurer :

  • La valeur des dividendes à destination des associés;
  • Le remboursement des emprunts contractés par la société;
  • Le financement des investissements de la société;
  • L’évaluation de la santé financière de la société;
  • La pertinence de son modèle économique.

Comment calculer la capacité d’autofinancement ?

On peut calculer la capacité d’autofinancement :

  • En partant du résultat : Capacité d’autofinancement = résultat net – produits non encaissables – produits de cessions d’actifs + valeur nette comptable d’actifs cédés – quote-part des subventions d’investissement;
  • En partant de l’excédent brut d’exploitation (EBE) : Capacité d’autofinancement = EBE + produits encaissables – charges décaissables.

La capacité d’autofinancement ne prend pas en considération le remboursement de capital d’emprunt, a contrario de la capacité d’autofinancement nette. Cette dernière se calcule donc de la sorte : Capacité d’autofinancement nette = Capacité d’autofinancement – remboursement du capital de l’emprunt.