Définition de Acceptation par le marché

Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ? Découvrez l'étendue de nos services :

Sous-traitez votre téléprospection
acheter des rendez-vous
Devenez téléprospecteur indépendant
devenir téléprospecteur
Dotez-vous d'un logiciel de téléprospection pro
logiciel de téléprospection
Achetez des fichiers de prospection BtoB
acheter fichiers d'entreprises

Il s’agit d’une mesure permettant de voir si le produit ou le service satisfait une large clientèle de manière à poursuivre ou à accroître sa production actuelle. L’acceptation par le marché est le critère le plus important pour une entreprise au moment du lancement du produit afin de déterminer s’il s’agit d’un échec ou d’un succès.

Un concept au sens large

Il s’agit également d’une technique de vente par laquelle les acteurs du marché adoptent et acceptent (ou non) une nouvelle énergie. L’acceptation par le marché a ici un sens plus large, l’acceptation non seulement par le consommateur mais aussi par l’investisseur et aussi l’acceptation intra-entreprise.

Lorsqu’on parle d’acceptation du marché, deux autres termes doivent être expliqués :

  • Acceptation initiale par le marché : ensemble des problèmes traités qu’au moins un client de votre marché cible est prêt à payer pour les résoudre ;
  • Acceptation minimale par le marché : ensemble de problèmes résolus qu’un nombre suffisant de vos clients sur votre marché cible est prêt à payer pour les résoudre, qui détermine le « succès minimal » de votre stratégie de produit.

Un test d’acceptation par le marché en amont d’un lancement produit

Avant de lancer un produit, la plupart des entreprises effectuent un test d’acceptation par le marché pour voir si leur produit sera couronné de succès une fois lancé sur le marché. L’une des façons de procéder à ce test d’acceptation par le marché est le « test de l’ombre ».

Il s’agit d’un test d’acceptation du produit avant sa mise sur le marché. Vous parlez de votre produit et de votre proposition de valeur aux clients potentiels, puis vous ouvrez votre produit pour une précommande. Vous ne faites pas payer vos clients pour les précommandes avant une certaine date, par exemple la date de sortie du produit. En fonction du nombre de précommandes que vous recevez, vous pouvez estimer si votre produit sera accepté ou non par le marché.