Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Comment reprendre une entreprise ?

Lorsqu’on dispose de sa propre entreprise, mais que pour une raison quelconque nous sommes contraints de la céder, il peut arriver qu'un entrepreneur puisse la reprendre. Il est aussi possible de rencontrer des cédants auprès des chambres de métiers et de l’artisanat. La reprise d’une société existante peut notamment être plus intéressante que la création d’une nouvelle entreprise. Si la firme à récupérer dispose déjà de matériels ou d’une clientèle, l’investissement peut devenir moins important. De plus, pour le cas d’une reprise d’entreprise, il nous est très facile de se faire accompagner par des experts dans le domaine.

Comment réussir la reprise d’une entreprise ?

Afin de mettre toutes les chances de votre côté lors de la reprise d’une entreprise, il faut s’armer de quelques conseils et se munir de quelques repères. Il est important de bien se préparer pour faire face aux imprévus, optimiser votre chance de réussite et mettre en place un projet sur le long terme. Chaque repreneur doit savoir analyser et décortiquer les moindres détails liés à son dessein. La mise en place d’une stratégie doit aussi être incluse dans le programme, sans oublier la recherche de financement.

Par ailleurs, il ne faut surtout pas hésiter à se faire accompagner. Pour ce faire, vous pouvez notamment contacter un conseiller en fusion-acquisition, avoir recours à l’assistance d’un avocat ou d’un notaire ou prendre contact avec un expert-comptable. Il existe aussi des réseaux qui peuvent vous aider, à l’instar des chambres de commerce et d’industrie.

Les étapes essentiels pour reprendre une entreprise

Une fois que vous vous êtes décidé à réaliser votre rêve d’entrepreneuriat, il est essentiel de suivre quelques étapes. La première chose à faire est de trouver l’entreprise à même de correspondre à votre projet. Mais elle doit être au préalable présidée par la détermination du projet à concrétiser. Une fois cette étape passée, il faut engager les négociations, les déclarations (auprès du CFE, entre autres) et les différentes formalités. Ces dernières peuvent varier en fonction du statut juridique de l’entreprise (microentreprise, EURL, SASU, etc.). Les experts recommandent de porter une attention particulière sur les contrats d’assurance qui sont généralement transférés automatiquement. Il est important de les analyser afin de cerner s’ils couvrent bien l’activité en question, les personnes et les équipements. Une fois que tous ces détails sont bien au point, il ne reste plus qu’à reprendre l’entreprise.

Note actuelle du contenu :

0/5 - 0 note(s)

Note que vous attribuez à ce contenu :