Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Comment créer une entreprise individuelle ?

Avez-vous envie de lancer votre propre affaire ? Souhaitez-vous exercer une activité indépendante, mais vous ne disposez pas des fonds nécessaires pour créer une entreprise classique ? Si ce sont les questions qui vous préoccupent alors la création d’une entreprise individuelle se pose. La forme plus simplifiée d’une société, elle peut être élaborée par toute personne ayant 18 ans minimum, sauf pour le cas des majeurs sous tutelle ou curatelle. Que faut-il savoir avant de se lancer ? Avez-vous une idée des dossiers à réunir pour la création de votre future entreprise individuelle ? Faisons le point !

Création d’une entreprise individuelle : avantages et risques

L’entreprise individuelle ou l’EI est l’un des statuts qui permet de monter sa propre entreprise plus facilement avec moins de formalités et sans capital. Cette dernière condition se présente comme un réel atout. Il est important de noter que votre casier judiciaire doit être en bonne et due forme. Dans la structure de l’entreprise individuelle, vous devez savoir que la notion d’associé n’a pas lieu. Bien que la création d’une entreprise individuelle soit particulièrement simple, votre activité, si elle est enregistrée avec ce régime, reste plus ou moins limitée, notamment au niveau du chiffre d’affaires qui aura un plafond déterminé. En effet, il existe un seuil à ne pas dépasser.

Les formalités pour sa constitution

Lorsqu’une personne décide de s’immatriculer en nom propre auprès du registre de commerce et des sociétés, cela signifie qu’elle veut monter une entreprise individuelle. Dans ce cas, diverses conditions sont exigées par la loi et qu’il est essentiel de respecter pour ne pas rencontrer de problèmes.

Toutes les démarches doivent se faire auprès du centre des formalités des entreprises ou le CFE. Comme dossiers à fournir, on peut citer entre autres, une attestation de domiciliation, une copie recto verso de votre carte d’identité, une copie de votre livret de famille, une déclaration sur l’honneur de non-condamnation et de filiation, un formulaire P0 et un chèque à l’ordre du Greffe du tribunal de Commerce. Si vous êtes marié, il faut fournir une déclaration du conjoint. Les formalités fiscales et sociales ne sont pas non plus à négliger.

Conseil pour réussir son projet

Un conseil provenant d’un professionnel comme un avocat, un expert-comptable ou un autre spécialiste en création d’entreprises est particulièrement recommandé. Cependant, pour les démarches, vous pouvez les accomplir vous-même. Comme le monde des affaires n’est jamais facile, il est plus avisé de préparer votre projet de création d’entreprise dans les moindres détails avant de vous lancer.

Note actuelle du contenu :

0/5 - 0 note(s)

Note que vous attribuez à ce contenu :