Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Charges d'un auto-entrepreneur

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

En tant qu’auto entrepreneur, vous versez des charges sociales dans le cadre du régime micro-social. Le montant de ces versements se base sur le chiffre d’affaires réalisé ainsi que sur le secteur d’activité concerné.

C’est un élément inhérent à la définition de l’auto entrepreneur, il est obligatoire de payer des charges sociales pour obtenir un droit à l’assurance maladie et à la retraite. De ce fait, ce statut est associé au régime micro social simplifié, facilitant le calcul et le paiement de ces cotisations sociales.

Ainsi, le montant de ces cotisations est calculé directement par l’auto entrepreneur, en fonction de son chiffre d’affaires ainsi que de son secteur d’activité. De ce fait, on tombera sur l’application d’un taux de 14,1% sur le chiffre d’affaires dans le cadre d’une activité commerciale, un taux de 24,6% dans le cadre d’une activité de services (BIC et BNC), ainsi qu’un taux de 23,3% dans le cadre d’une activité libérale affiliée à la CIPAV. De ce fait, l’auto entrepreneur ne paye des cotisations que s’il génère un revenu.

Quelles sont les charges sociales qu’un auto entrepreneur versent ?

Les cotisations sociales que l’auto entrepreneur paient dans le cadre du régime micro social simplifié correspondent à : l’assurance maladie, maternité et indemnités journalières ; la CSG / CRDS ; les allocations familiales ; la retraite de base et complémentaire obligatoire ; le régime invalidité et décès.

Aussi, depuis quelques années, l’auto entrepreneur paye aussi une contribution à la formation professionnelle dont le montant se base sur un pourcentage du chiffre d’affaires.

Comment les charges sociales sont-elles réglées ?

Il a le choix, soit il opte pour un paiement mensuel, soit pour un paiement trimestriel. Peu importe la période choisie, il doit faire la déclaration par le biais d’un formulaire papier ou d’un formulaire en ligne, sur lequel il doit indiquer le montant des cotisations sociales dont il doit s’acquitter, en les calculant en fonction de son chiffre d’affaires.