Xerox envisage de racheter HP

Vous êtes à la recherche de nouveaux clients ?
Créer un compte gratuitement

Sous-traitez vos campagnes de prospection à des professionnels indépendants du secteur !

Xerox s’est récemment fixé pour objectif de racheter HP. Une initiative dont on ne peut pas nier l’audace. Cette action permettrait de rassembler ces deux géants, actuellement en déclin.

Xerox Holdings Corp envisage de faire une offre d’une valeur marchande d’environ 27 milliards de dollars. HP, qui a changé de directeur général la semaine dernière, emploi plus de 200 000 personnes de plus que Xerox et enregistre un chiffre d’affaires 3 fois plus élevé.

Une fusion entre deux marques historiques

Un tel accord permettrait de fusionner deux grands noms du numérique qui ont un passé bien établi et qui se démènent pour relancer leur entreprise au fur et à mesure que le besoin en appareils d’impression décroît. Les deux entreprises suivent actuellement une stratégie de réduction des coûts. 

La société Xerox, dont le siège social est situé à Norwalk, au Connecticut, fabrique principalement des grosses imprimantes et des photocopieuses, et la majeure partie de son chiffre d’affaires annuel de près de 10 milliards de dollars provient des activités de location et de maintenance pour les entreprises.

La société HP, basée à Palo Alto, Californie, vend principalement de petites imprimantes et des fournitures d’impression et est également l’un des plus grands fabricants de PC dans le monde. Elle a affiché un chiffre d’affaires de plus de 58 milliards de dollars pour son dernier exercice financier, terminé en octobre 2018.

Pour rappel, Hewlett-Packard Co., à ne pas confondre avec HP, a divisé ses différents services en plusieurs entreprises en 2015, HP correspondant ainsi à une de ces nouvelles entités. Cette décision fait suite à une baisse des activités du groupe dans la vente de fournitures d’impression au cours des derniers trimestres. HP, tant qu’à elle, a connu une croissance plus rapide que prévu une fois indépendante.

Historiquement, HP vendait les imprimantes à perte et gagnait ensuite de l’argent en vendant des cartouches d’encre. Le nouveau modèle de vente incite les clients à acheter régulièrement de l’encre à prix réduit, au moment de l’achat d’une imprimante, via un un système d’abonnement. La marque espère ainsi fidéliser une nouvelle catégorie de clients.

Une valorisation boursière mitigée

Côté bourse, les actions de Xerox sont en hausse de 84 % depuis le début de l’année après le lancement d’une stratégie de réduction des coûts. La semaine dernière, les résultats du troisième trimestre ont été meilleurs que prévu et les perspectives pour fin 2019 se sont améliorés.

Les actions HP, quant à elles, sont en baisse de 10 % depuis le début de l’année.

Retour en haut