Une panne chez Fastly coupe l’accès à d’importants sites internet

Une panne chez Fastly coupe l’accès à d’importants sites internet
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Des milliers de sites web ont été mis hors ligne pendant une heure mardi matin, y compris certains des plus grands sites d’information du monde, des services de streaming, des détaillants en ligne et même le gouvernement britannique, perturbant des millions d’internautes. Les problèmes de connectivité semblent avoir affecté des sites d’information tels que la BBC, le New York Times, CNN ou encore Le Monde, les services de streaming Spotify, Twitch, et HBO Max, le service de paiement Stripe et le forum Reddit.

Le service de Fastly à l’origine de cette panne mondiale

Ensemble, ces services en ligne touchent des centaines de millions de personnes chaque jour. L’interruption du réseau de sites Web du Royaume-Uni, gov.uk, peut avoir causé des problèmes aux personnes souhaitant faire une déclaration administrative ou réserver des vaccins Covid-19 ou qui communiquent des résultats de tests. Une erreur de configuration du fournisseur d’infrastructure Internet Fastly, basé dans la Silicon Valley, est à l’origine de la panne. Le prestataire exploite un réseau de diffusion de contenu, conçu pour accélérer le chargement des pages web et des fichiers volumineux tels que la musique et les vidéos.

« Nous avons identifié une configuration de service qui a déclenché des perturbations dans nos points de présence au niveau mondial et nous avons désactivé cette configuration. Notre réseau mondial est de nouveau en ligne », a déclaré Fastly. Bien que cela semble exclure la possibilité d’un acte criminel, le Centre national de cybersécurité du Royaume-Uni a déclaré : « Nous sommes conscients d’un problème affectant un certain nombre de sites Web et nous nous efforçons d’en comprendre la cause. »

Les réseaux de diffusion en continu stockent les données de leurs entreprises clientes sur des serveurs dans le monde entier, allégeant la charge sur les « backbones » de l’internet en rapprochant le contenu des smartphones et des PC des consommateurs. « Il est étonnant qu’une petite pièce de l’immense puzzle qui alimente l’internet soit capable de provoquer une panne aussi massive », s’est étonné Ben Wood, analyste chez CCS Insight, un cabinet de conseil en technologie. « D’un côté, il s’agit d’une plateforme incroyablement robuste. D’un autre côté, ces problèmes occasionnels soulignent la fragilité de son tissu. »

Une longue heure de perturbations

Les précédentes pannes d’infrastructure internet à grande échelle ont été déclenchées par des problèmes au niveau de services d’hébergement cloud largement utilisés tels que Amazon Web Services, comme cela s’est produit en novembre de l’année dernière. La page d’état en ligne de Fastly a commencé à signaler des problèmes avec ses services en fin de matinée. Après 59 minutes, elle indique : « Le problème a été identifié et un correctif a été appliqué. Les clients peuvent constater une augmentation de la charge d’origine au fur et à mesure que les services mondiaux reviennent. »

Même une panne d’une heure peut coûter des millions de dollars en pertes de promotions sur mobile et de ventes en ligne pour les nombreuses entreprises, grandes et petites, qui dépendent de fournisseurs d’infrastructures vitales comme Fastly. Outre plusieurs groupes de médias de premier plan, le site Web de Fastly répertorie les plateformes de commerce électronique Shopify et Stripe, ainsi que des détaillants tels que Ticketmaster et Deliveroo parmi ses clients.

Les comptes Twitter gérés par les équipes techniques de Shopify, Stripe et Spotify ont tous signalé des problèmes. Certains utilisateurs de PayPal ont également signalé des difficultés à accéder à son site web. « Il est étonnant qu’un si grand nombre de sites très en vue aient été affectés par la simple pression métaphorique d’un interrupteur », a déclaré M. Wood. « C’est un exemple parfait de la façon dont la société est devenue complètement dépendante d’une connectivité permanente et toujours disponible. »

Source : FT.com

Retour en haut