Un entrepreneur à succès vante les possibilités offertes par les blockchains

Un entrepreneur à succès vante les possibilités offertes par les blockchains
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Si Mark Cuban devait créer une entreprise aujourd’hui, il utiliserait nécessairement les nouvelles technologies – il axerait son activité sur la technologie des chaînes de blocs, les contrats intelligents et les NFT (non-fungible tokens), ou jetons non fongibles. « Si nous étions à nouveau en 1995, en proposant ce genre d’applications, je deviendrais fou », a déclaré Mark Cuban à Justin Kan lors d’un récent épisode du podcast « The Quest ». « C’est exactement ce que je ferais en ce moment, tout ce que je pourrais faire en numérique ».

L’essor des NFT

Les NFT sont des jetons uniques cryptographiques utilisés pour représenter des biens (comme des œuvres d’art numériques, de la musique ou des films). Posséder un jeton signifie alors que vous possédez le bien qui y est associé. Les NFT peuvent être achetés et vendus comme des biens physiques, mais comme ils fonctionnent sous le modèle de la blockchain (à l’image des cryptomonnaies), il est possible de suivre un grand livre numérique décentralisé qui documente les transactions, la propriété et la validité du bien qu’ils représentent.

Par exemple, si un créateur met en vente une œuvre d’art basée sur un NFT, un acheteur peut acheter un jeton unique qui représente l’actif et peut ensuite prouver l’authenticité et la propriété de l’art numérique par le biais de la chaîne de contrôle. « C’est comme aux premiers jours d’Internet », a déclaré M. Kan. « Je pense que les NFT et la technologie de blockchain vont être énormes.

Mark Cuban a déjà tiré profit des NFT en mettant aux enchères des biens numériques en ligne, dont une vidéo d’expérience de jour de match lors d’un match opposant son équipe des Mavs de Dallas face aux Suns de Phoenix. Il possède également des biens numériques basés sur les NFT, dont une carte « Maxi Kleber dunk Moment » qu’il considère comme un objet de collection et tout aussi précieux qu’une carte de sport physique. Bien que M.Cuban ait déclaré qu’il ne vendrait pas la sienne, d’autres cartes numériques Maxi Kleber dunk se sont vendues entre 35 et 800 dollars sur le site web Top Shot de la NBA, que M. Cuban décrit comme une innovation pour générer des revenus.

En plus des objets de collection, il prédit que les NFT vont perturber les industries de la musique et du cinéma. « Je pense que les objets de collection vont complètement bouleverser l’industrie de l’art, de la musique et du cinéma », a déclaré M. Cuban.

« J’irais voir tous les musiciens que je connais en ce moment. Je me présenterais, comme je l’ai fait à l’époque avec Broadcast.com, pour proposer tout ce qui est possible avec le numérique. Pareil pour les films« .

Sécuriser les transactions d’œuvres numériques

Selon Mark Cuban, cette industrie va se développer parce que, selon lui, « la génération Z valorise les biens numériques plus que tout autre chose, à part peut-être une maison, une voiture et leur téléphone. Après cela, c’est le numérique. Ils vont respecter ce qui est numérique avant d’acheter quelque chose de physique. »

Récemment, l’utilisation des NFT est devenue un peu plus courante, puisque Christie’s a annoncé qu’elle deviendrait la première grande maison de vente aux enchères à vendre une œuvre d’art entièrement numérique, basée sur les NFT, dans le courant du mois.

En grandissant, Mark Cuban a souvent vendu des cartes de baseball et des timbres, et le processus de cette vente l’a aidé à comprendre pourquoi la chaîne des blocs deviendra de plus en plus importante, a-t-il dit. « Parce qu’une grande partie de l’industrie est de personne à personne, il y a une variété de risques à prendre en compte… Tous ces risques sont coûteux, prennent du temps, augmentent et sont ennuyeux », a-t-il écrit dans un article de blog en janvier. Mais avec les biens et les marchés numériques, « vous avez tout le plaisir en ne prenant aucun de ces risques et la valeur est toujours fixée par les mêmes lois de l’offre et de la demande ».

Bien qu’il y ait bien sûr des risques associés aux biens numériques, comme le soulignent les experts en technologie financière, le processus d’achat et de vente sera plus efficace grâce à la blockchain, a déclaré M. Cuban à M. Kan. « C’est le Saint Graal ».

Source : CNBC.com

Retour en haut