Total développe son implantation en Inde

Total développe son implantation en Inde
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Le milliardaire indien Gautam Adani a levé 2,5 milliards de dollars grâce à un accord qui comprend la vente d’une participation minoritaire dans son entreprise d’énergies renouvelables au géant français de l’énergie Total, une transaction qui pourrait aider l’entrepreneur indien à réduire la dette du groupe.

L’Inde nouveau foyer d’investissements

Total va acquérir 20 % d’Adani Green Energy Ltd. et un siège au conseil d’administration ainsi qu’une participation de 50 % dans un portefeuille d’actifs solaires en exploitation d’une capacité de 2,35 gigawatts, a déclaré la société lundi dans un communiqué. Mais la valeur des actions d’Adani Green Energy a plus que quadruplé au cours de l’année dernière à Mumbai, ce qui donne à la société une valeur marchande d’environ 20 milliards de dollars.

Adani est le dernier magnat indien à avoir levé des fonds en vendant une partie de son empire à un partenaire étranger, car l’augmentation de la consommation d’électricité en carburants et en données mobiles fait du pays une destination attrayante pour certains investisseurs. L’année dernière, Mukesh Ambani, l’homme le plus riche d’Inde, a récolté environ 27 milliards de dollars auprès de Facebook, Google et des investisseurs en capital privé pour ses activités technologiques et commerciales. « Cette injection de fonds va surtout aider le groupement d’entreprises Adani à réduire son endettement », a déclaré Chakri Lokapriya, directeur général de TCG Asset Management à Mumbai.

Le groupe Adani, qui a débuté comme négociant en matières premières en 1988, s’est rapidement développé pour devenir le premier opérateur portuaire et producteur d’électricité du secteur privé en Inde. En 2019, Gautam Adani a souhaité développer le positionnement de son entreprise en commençant à se concentrer sur les aéroports, et maintenant il essaie d’entrer dans des secteurs tels que le stockage de données et les services financiers. Adani Enterprises Ltd, la plus grande société cotée en bourse de son groupe, avait une dette consolidée d’environ 1,7 milliard de dollars en mars 2020, selon Brickwork Ratings.

Cette dernière transaction marque le troisième engagement de Total envers le groupe Adani. En 2019, la firme française a dépensé 600 millions de dollars pour acheter une participation de 37,4 % dans Adani Gas Ltd, maintenant appelée Adani Total Gas, et en février de l’année dernière, elle a acquis 50 % d’une coentreprise d’actifs solaires.

C’est également la troisième opération d’intégration horizontale de Total en une semaine dans le domaine des énergies renouvelables, après l’acquisition d’un producteur français de biogaz et d’une participation dans un important portefeuille américain d’actifs solaires, ce qui souligne la pression croissante des investisseurs, des gouvernements et des consommateurs sur les géants de l’énergie pour qu’ils réduisent leurs émissions de dioxyde de carbone.

Total, qui a investi 8 milliards de dollars de 2016 à 2020 dans la fabrication de batteries, les services publics d’électricité et les projets solaires et éoliens, a l’intention d’augmenter ses dépenses en électricité et en énergie propre pour devenir l’une des cinq premières entreprises d’énergie renouvelable d’ici la fin de la décennie. Le producteur, qui disposait de près de 7 gigawatts de capacité brute d’énergie renouvelable à la fin de l’année dernière, vise 35 gigawatts d’ici 2025.

Des objectifs stricts

« Les investissements dans les énergies renouvelables devront être intensifiés et les grandes compagnies pétrolières et gazières se sont fixé des objectifs assez ambitieux », a déclaré Debasish Mishra, partenaire de Deloitte Touche Tohmatsu à Mumbai. « L’Inde, de par sa demande et son intérêt croissants en matière d’énergies renouvelables et de ses intentions politiques, est une destination attrayante pour les investissements ».

Adani Green vise 25 gigawatts de capacité renouvelable d’ici 2025, prétend la société dans un communiqué. L’année dernière, Gautam Adani a signalé que les fondateurs pouvaient diluer leur participation dans la société et a signalé que les producteurs d’énergie mondiaux, y compris Total, étaient intéressés à investir dans l’expansion de leurs portefeuilles d’énergies renouvelables.

Source : Bloomberg.com

Retour en haut