Tesla dévoile le « cybertruck » et s’attaque au marché du pick-up

Tesla dévoile le « cybertruck » et s'attaque au marché du pick-up
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Le camion présente un style à facettes polarisant, inspiré de Blade Runner avec des bords angulaires et une carrosserie en acier inoxydable qui est capable d’empêcher une balle d’arme de poing de 9 mm de pénétrer à une distance de 18 mètres, en associant des alliages initialement conçus par SpaceX.

Léger point négatif, la démonstration a viré sensiblement au rouge lorsque Elon Musk, l’entrepreneur milliardaire à l’origine de la marque, a voulu présenter le verre blindé du pick-up. Après avoir lancé une boule de métal sur les vitres latérales, le verre s’est fissuré mais ne s’est pas complètement brisé. Elon Musk a réagi en confirmant que ces vitres résisteraient bien à des balles de 9mm.

Des performances qui semblent satisfaisantes

Le camion serait capable d’atteindre 100 km/h en seulement 2,9 secondes.

Trois déclinaisons basées sur l’autonomie seront disponibles, débutant à 400 km. Le modèle milieu de gamme pourra parcourir une distance d’environ 480 km avec une seule charge, tandis que la référence la plus haut de gamme est capable de parcourir une distance sans précédent de 800 km, résultat atteint grâce à une stratégie d’innovation permanente et un budget R&D important chez Tesla.

Le cybertruck débutera à moins de 40 000 $ pour un temps de 6,5 secondes de 0 à 100 km/h, une vitesse maximale de 190 km/h et une capacité de remorquage d’au moins 680 kg.

Le marché du pick-up : un véritable atout économique

Le modèle à deux moteurs débutera à 49 900 $ avec une capacité de remorquage de 4,5 tonnes, tandis que le modèle phare à trois moteurs atteindra 69 900 $ et pourra tirer 6,3 tonnes. Ces performances permettent ainsi à Tesla de s’attaquer au marché jusqu’ici dominé par d’autres marques telles que Ford avec le F-250.

Elon Musk en a également profité pour dévoiler la rampe de chargement du camion qui sort directement du hayon.

Le modèle devrait entrer en production pour la fin de l’année 2021 et permettra de confirmer le leadership de la marque dans le marché de l’automobile dans laquelle elle continue de se développer d’année en année.

Image à la une par Tesla

Retour en haut