Robinhood vaut maintenant plus de 11 milliards de dollars

Robinhood vaut maintenant plus de 11 milliards de dollars
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Robinhood, l’application de trading qui bénéficie des mises des milleniaux sur les actions, vaut désormais plus que les sociétés de trading traditionnelles MGM et Wynn.

La startup a annoncé lundi qu’elle avait levé 200 millions de dollars supplémentaires, portant sa valeur à 11,2 milliards de dollars. C’est une forte augmentation par rapport à la valeur de 8,6 milliards de dollars que Robinhood avait obtenue lors d’une autre levée de fonds qui s’est terminée le mois dernier.

L’augmentation rapide du prix de Robinhood, qui devrait bientôt être rendu public, est une preuve supplémentaire de la façon dont la start-up a transformé l’industrie du commerce et est devenue l’un des gagnants de la pandémie, notamment en transformant l’expérience client dans le domaine du trading.

La pandémie, facteur de développement pour l’application de trading

Si on se base sur ses comptes de résultats, Robinhood s’est développé rapidement pendant cette période de turbulences historiques du marché qui a coïncidé avec le fait que des millions de personnes travaillent à domicile.

Début mai, Robinhood a déclaré avoir ajouté plus de 3 millions d’utilisateurs en 2020. Et environ la moitié de ces nouveaux utilisateurs étaient des investisseurs débutants. Le revenu moyen quotidien des transactions, une autre mesure clé qui permet de suivre le nombre de transactions qui rapportent à la société par le biais de commissions ou de frais, a plus que doublé entre le premier et le deuxième trimestre, selon Robinhood.

« Dans le marché volatil d’aujourd’hui, les nouveaux traders cherchent des moyens de profiter des fluctuations des cours des actions provoquées par Covid-19, qui a contribué à valider le modèle commercial de Robinhood », a écrit Robert Le, analyste fintech chez PitchBook.

Robinhood est devenu si influent que des investisseurs avertis surveillent même la popularité des actions sur la plateforme via des sites web tels que Robintrack.

Une valorisation de leader

Avec 11,2 milliards de dollars, Robinhood est désormais évalué à un niveau supérieur à celui de certaines grandes sociétés du S&P500, notamment Under Armour, la société de bourse CBOE Global Markets, le fabricant de jouets Hasbro et les sociétés de casino Wynn Resorts et MGM.

En fait, l’évaluation de Robinhood rivalise avec ce que Morgan Stanley a accepté de payer pour acquérir la société de courtage en ligne E*Trade. Cette transaction portant sur l’ensemble des actions, qui a été dévoilée fin février alors que les maisons de courtage traditionnelles faisaient des pieds et des mains pour suivre Robinhood, évaluerait E*Trade à 12,3 milliards de dollars aux prix actuels.

Un développement sous contrôle

Et pourtant, Robinhood est également sous surveillance car le boom du libre-échange qu’il a inspiré a donné aux jeunes investisseurs l’accès à des instruments financiers exotiques normalement utilisés par les acteurs vétérans du marché.

Les législateurs américains ont fait pression sur Robinhood pour qu’il améliore les garanties après le suicide apparent en juin d’un étudiant de 20 ans qui a vu son compte présenter un solde négatif de 730 000 dollars. Le mois dernier, Robinhood a interrompu son lancement prévu au Royaume-Uni et tous ses projets d’expansion mondiale ont été mis en veilleuse.

Robinhood a promis d’embaucher des centaines de représentants des services financiers, de construire davantage d’outils en libre-service et d’augmenter ses outils éducatifs afin d’optimiser au mieux sa gestion de la relation client.

La startup a déclaré lundi qu’elle prévoyait d’utiliser le dernier afflux de liquidités pour construire sa plateforme de négociation et améliorer l’expérience des clients.

« Nous continuons à nous concentrer sur l’offre du meilleur produit et de la meilleure expérience client, ainsi que sur la démocratisation de la finance pour tous », a déclaré Vlad Tenev, co-créateur de l’entreprise Robinhood, dans un article de blog.

La dernière levée de fonds de Robinhood permettra également à la société de poursuivre une « expansion agressive », y compris des acquisitions potentielles, selon Le, l’analyste de PitchBook.

Et même si Robinhood a levé des fonds sur les marchés privés, les analystes affirment qu’une introduction en bourse pourrait avoir lieu avant la fin de 2021.

Source : CNNBusiness.com

Retour en haut