Netflix investit 100 millions de dollars dans des banques appartenant à des afro-américains

Netflix investit 100 millions de dollars dans des banques appartenant à des afro-américains
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Netflix a déclaré mardi qu’elle investirait dans des banques appartenant à des afro-américains afin de combler le fossé entre les Noirs et les Blancs.

Le service de streaming a annoncé son intention de déposer 2 % de ses liquidités, soit environ 100 millions de dollars, dans des institutions financières et des organisations de développement communautaire appartenant à des afro-américains, qui ont un meilleur historique de prêts aux emprunteurs minoritaires que les banques de consommateurs traditionnelles.

Une initiative pour développer la situation financière des minorités

Les banques et les coopératives de crédit appartenant à des minorités ne représentent que 1 % de l’ensemble des actifs bancaires commerciaux des États-Unis, l’enjeu est donc de les aider à se développer et à se faire connaître.

Dans le cadre de cette initiative, la société investit également 25 millions de dollars dans la Local Initiatives Support Corporation, basée à New York, une société de financement du développement qui compte 35 bureaux dans tout le pays et qui soutient les entrepreneurs afro-américains dans diverses entreprises.

Le président et directeur général de LISC, Maurice Jones, a déclaré que la plupart des entreprises appartenant à des afro-américains sont des entreprises individuelles comptant jusqu’à 10 employés et dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur à un million de dollars, et ne sont généralement pas prioritaires pour les grandes banques commerciales comme Chase, Bank of America ou Wells Fargo, ce qui leur porte profondément préjudice.

Une prise de position suite à l’ampleur du phénomène lié à la mort de Georges Floyd

Il a déclaré que Netflix a approché son organisation pour la première fois à propos d’un accord potentiel après le meurtre de George Floyd, le 25 mai, par la police de Minneapolis, qui a déclenché une prise de conscience nationale sur le racisme systémique.

« Je me souviens qu’ils nous ont contactés après avoir vu le travail que nous faisions pour investir dans les petites entreprises, en particulier celles dirigées par des personnes de couleur », a déclaré M. Jones à CNN Business.

M. Jones a déclaré que Netflix est l’une des nombreuses grandes entreprises qui ont investi dans la LISC au cours des trois dernières semaines. Il a déclaré qu’il n’avait « jamais rien vu de tel » que l’afflux de soutien que les institutions financières appartenant à des afro-américains ont reçu depuis l’assassinat de Georges Floyd, mais a noté que le soutien doit être maintenu sur une période de plusieurs années si les entreprises sont sincères dans leur volonté de combler le fossé racial de la richesse de la nation et d’ainsi de développer les chiffres d’affaires actuels des sociétés tenues par des afro-américains.

« Avons-nous l’endurance, la fidélité, pour faire cela pendant des années, comme nous l’avons fait en Europe avec le plan Marshall après la Seconde Guerre mondiale ? » a demandé Jones. « Si nous construisons la richesse des afro-américains et des communautés minoritaires dans ce pays, ce sera bon pour eux et pour la santé économique du pays tout entier. »

Source : CNN.com

Retour en haut