Netflix domine toujours le marché du streaming

Netflix domine toujours le marché du streaming
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Netflix devient de plus en plus imposant dans le marché du streaming. Ses utilisateurs ne regardent pas uniquement ses programmes sur téléphone et tablette : Netflix engloutit également 31 % des flux télévisés, devançant tous les autres services du secteur.

YouTube arrive étonnamment en deuxième position. Le service vidéo de Google, le plus souvent associé à de courts clips que l’on regarde sur son téléphone, a acquis 21 % des flux télévisés au cours des trois derniers mois de 2019. Hulu est arrivé en troisième position avec 12 %, suivi d’Amazon avec 8 %.

Mais tous les autres, dont les nouveaux services de streaming sous abonnement tels que Disney Plus et Apple TV+, représentent 28 % de l’audience, un pourcentage presque aussi important que celui que fait Netflix à lui seul.

Une véritable guerre du streaming

La guerre des services de streaming qui s’est intensifiée au cours des sept derniers mois avec l’arrivée de nouvelles offres à gros budget, opposent ces nouveaux services aux concurrents d’ores et déjà établis.

Apple et Disney ont été les premiers à entrer en lice en novembre, et trois autres sociétés ont également lancé leurs plateformes, soutenues par des plans d’actions à hauteur de milliards de dollars d’investissements, au début de l’année 2020.

Les résultats de cette bataille ne vont pas seulement façonner l’avenir de la télévision, ils vont aussi affecter la façon dont nous regardons et payons nos émissions et films préférés.

Des chiffres significatifs

Cette augmentation du nombre de services a fait naître une certaine lassitude des abonnements. Comme de nombreuses études de marché l’ont révélé, la grande majorité des consommateurs est abonnée à un, deux ou trois services de streaming payant. Mais au fur à mesure que les options se multiplient, les utilisateurs ne semblent pas vouloir réduire le budget alloué à ce domaine : 93 % d’entre eux déclarent qu’ils vont soit augmenter, soit conserver le nombre actuel d’abonnements à des services de streaming.

En termes d’expérience client, lorsque les personnes annulent un service payant, la majorité (42 %) dit qu’elles le quittent parce qu’elles estiment ne pas l’utiliser suffisamment pour que le coût en vaille la peine. Les personnes qui s’inscrivent à un seul programme sont minoritaires, 16 % d’entre elles déclarant avoir annulé un service après avoir visionné un seul contenu, mais 20 % ont déclaré avoir annulé parce qu’elles avaient visionné tout ce qui les intéressait.

Le nombre d’émissions originales et de services de streaming sur lesquels on peut les regarder explose. En 2019, les consommateurs américains avaient accès à 646 152 programmes uniques tous services de streaming confondus, soit une augmentation de 10 % par rapport à l’année précédente. Environ 9 % d’entre eux étaient disponibles exclusivement sur un service de streaming par abonnement tel que Netflix.

Il est également prévu que les dépenses en médias numériques dépasseront les 500 millions de dollars d’ici 2023 afin d’acquérir en permanence de nouveaux clients. A titre de comparaison, c’est presque autant que les 600 millions de dollars dépensés l’année dernière pour l’ensemble des médias mondiaux.

Source utilisée : HollywoodReporter.com

Retour en haut