McDonald's se tourne vers le MSG pour s’implanter davantage sur le marché des sandwichs au poulet

McDonald's se tourne vers le MSG pour s’implanter davantage sur le marché des sandwichs au poulet
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

McDonald’s se tourne vers un ingrédient, qui a souvent été dénaturé, pour créer un sandwich au poulet capable d’attirer les clients de chaines de restauration rapide telles que KFC afin de développer continuellement le chiffre de ses restaurants.

McDonald’s teste actuellement des sandwichs au poulet avec du glutamate monosodique, ou MSG, dans plus de 230 restaurants situés au Texas et au Tennessee. Le sandwich au poulet frit est garni de cornichons au beurre, d’un peu d’aneth et de pommes de terre.

Bien que certains souhaitent que la plus grande chaîne de restaurants au monde s’en tienne aux nuggets en ce qui concerne le poulet, les propriétaires de franchises McDonald’s ont un avis différent et se seraient plaints à ce sujet l’an dernier.

De ce fait, la compagnie a souhaité mettre en place toute une stratégie marketing autour de ce projet pour permettre à l’entreprise de gagner encore des parts de marché.

La création d’un sandwich au poulet : une nécessité marketing selon les franchisés

« Un sandwich au poulet chez McDonald’s devrait être notre priorité absolue », a déclaré le conseil d’administration de la National Owners Association à ses collègues franchisés par courriel en juillet. « JFK a appelé pour un homme sur la lune, notre appel devrait être un sandwich au poulet en tête de catégorie. »

Un porte-parole de McDonald’s rapporte les commentaires positifs des clients après l’ajout de MSG dans les sandwichs au poulet au Texas et au Tennessee : « Jusqu’à présent, nos clients de Houston et Knoxville ont eu une réaction positive à notre sandwich au poulet croustillant et à notre sandwich au poulet croustillant premium. Les commentaires et les conclusions de ce test éclaireront nos décisions pour l’avenir ».

Aux Etats-Unis, le sandwich au poulet classique de la chaine Chick-fil-A utilise du MSG, tout comme la chaine Popeyes, qui a lancé l’été dernier un sandwich qui s’est vendu en très grande quantité suite à une annonce sur les médias sociaux et grâce à une stratégie de brand content réussie. Cet impact marketing donne donc naturellement des idées aux concurrents qui voient dans cette nouvelle gamme de produits un nouveau facteur clé de succès.

Un additif pourtant décrié

Le glutamate monosodique (MSG) est un additif de la famille des exhausteurs de goûts. Il a été rejeté par de nombreux consommateurs et supprimé par bon nombre de fabricants de produits alimentaires au cours des cinq dernières décennies qui ont suivi la publication d’un rapport, aujourd’hui démenti, liant cet ingrédient et son utilisation dans les restaurants chinois à des engourdissements, des faiblesses ou des palpitations cardiaques.

L’ajout de MSG aux aliments est généralement reconnu comme étant sans danger selon l’Administration américaine des produits alimentaires et pharmaceutiques. « Bien que de nombreuses personnes s’identifient comme sensibles au MSG, les scientifiques n’ont pas réussi à déclencher des réactions systématiques lors d’études sur des personnes ayant reçu du MSG ou un placebo », a ajouté l’agence.

Cindy Goody, nutritionniste en chef de McDonald’s, a déclaré dans un communiqué que la compagnie « s’est engagée à fournir aux clients un accès facile aux ingrédients et aux renseignements nutritionnels pour les aider à faire des choix alimentaires éclairés lorsqu’ils commandent chez McDonald’s ».

Source utilisée : CBSNews.com

Retour en haut