Under Armour est en difficulté : ses ventes ont chuté de 23% et ses plans de redressement sont à l’arrêt

Under Armour est en difficulté : ses ventes ont chuté de 23% et ses plans de redressement sont à l'arrêt
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Under Armour a fait état ce lundi d’une baisse de 23 % de ses ventes au cours de son premier trimestre, alors que son activité a été touchée par la pandémie du coronavirus et que ses magasins ont dû fermer, gelant ses plans de redressement.

L’entreprise de vêtements de sport a déclaré qu’elle prévoyait de revoir son fonctionnement en réduisant notamment ses coûts d’exploitation d’environ 325 millions de dollars en 2020 pour surmonter la crise. Cette baisse se traduira par le licenciement temporaire de certains employés du secteur de la vente.

Des conséquences directes suite à la publication d’un communiqué

Ses actions ont chuté d’environ 5 % dans les opérations de pré-ouverture du marché après la publication du dernier communiqué.

« Depuis la mi-mars, alors que la pandémie s’est considérablement accélérée en Amérique du Nord… et que les magasins ont fermé, nous avons connu une baisse significative de nos revenus sur tous les marchés », a déclaré le PDG Patrik Frisk dans un communiqué.

En excluant les charges exceptionnelles, la société a perdu 34 centimes par action.

Under Armour a déclaré qu’elle prévoyait de déclarer cette année des coûts de restructuration avant impôts de 475 à 525 millions de dollars, l’objectif étant de relancer ses activités. Au cours du premier trimestre, elle a enregistré 436 millions de dollars de charges de restructuration et de dépréciation.

Les recettes nettes ont chuté de 23 % au cours du premier trimestre, passant de 1,20 milliard de dollars à 930,2 millions de dollars. Under Armour a déclaré qu’environ 15 % de cette baisse provenaient du Covid-19.

Les ventes de vêtements ont également chuté de 23 %, à hauteur de 598 millions de dollars, tandis que les revenus liés à la vente de chaussures ont baissé de 28 % pour atteindre 210 millions de dollars tandis que les revenus des accessoires ont diminué de 17 % soit 68 millions de dollars.

Des pertes de bénéfices qui restent difficiles à analyser

Les analystes avaient demandé à la société de déclarer une perte nette ajustée de 19 centimes par action, sur un chiffre d’affaires de 949 millions de dollars, selon un sondage de Refinitiv.

Cependant, il est difficile de comparer les bénéfices déclarés aux estimations des analystes pour le premier trimestre d’Under Armour, la pandémie continuant de frapper les économies mondiales et rendant l’impact sur les bénéfices difficile à évaluer.

Dans ce bilan comptable prévisionnel, la société a déclaré avoir terminé le premier trimestre avec des liquidités de 959 millions de dollars. Elle a également déclaré qu’elle s’attend à dépenser environ 100 millions de dollars en investissements cette année, contre 160 millions de dollars précédemment.

Under Armour s’efforce de gagner du terrain sur son propre marché aux États-Unis, face à des concurrents de taille tels que Nike, Adidas et Lululemon.

Une situation compliquée en Amérique du Nord

La société basée à Baltimore, connue pour ses vêtements de sport anti-transpirants, dépend fortement de ses partenaires grossistes, dont certaines chaînes de grands magasins, qui ont également été durement touchées par le coronavirus et ont dû fermer temporairement leurs portes.

Face à cette difficulté de compenser la baisse du nombre de ventes physiques en essayant de cibler de nouveaux clients en ligne, les recettes de commerce de gros de Under Armour ont chuté de 28 % au cours du premier trimestre, pour atteindre 592 millions de dollars.

En Amérique du Nord, qui représente la plus grande région commerciale et environ 65 % du total des ventes de la société, les recettes ont chuté de 28 % pour atteindre 609 millions de dollars. Les ventes internationales ont chuté tant qu’à elles de 12 %, soit 287 millions de dollars.

Alors que certains détaillants tels que Macy’s et Gap commencent lentement à remettre certains de leurs sites en état de marche, Under Armour a déclaré lundi que « le rythme et le calendrier des ouvertures de magasins, ainsi que les schémas de circulation lors de la réouverture des magasins, restent très incertains » étant donné que le marché en ligne ne génère pas autant de revenus que prévu.

À la fermeture du marché vendredi, les actions d’Under Armour avaient baissé de près de 54% cette année. La société a une capitalisation boursière de 4,5 milliards de dollars.

Source utilisée : CNBC.com

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Retour en haut
0
Vous avez apprécié cet article ? Laissez un commentaire.x
()
x