Les retombées des manifestations de Hong Kong impactent HSBC et la Bourse de Londres

Les retombées des manifestations de Hong Kong impactent HSBC et la Bourse de Londres
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Deux des principales institutions financières du Royaume-Uni sont prises dans les retombées politiques des manifestations pro-démocratiques de Hong Kong.

Les manifestants de l’ancienne colonie britannique ont attaqué cette semaine certaines succursales de la banque HSBC et ont barbouillé de peinture rouge une paire de lions en bronze devant son siège situé à Hong Kong. HSBC, la plus grande banque de la ville, a été accusée de travailler avec les autorités chinoises qui auraient été les donneuses d’ordres dans la coupure des financements de certains groupes de manifestants.

HSBC a nié ces allégations et condamné ce qu’elle a qualifié d’actes de vandalisme répétés contre ses succursales. Elle a déclaré jeudi qu’elle s’employait à rétablir les guichets automatiques et autres services bancaires qui avaient été suspendus à la suite de ces attaques.

La colère de Pékin

Pendant ce temps, la Bourse de Londres risque de perdre un certains nombres d’affaires chinoises ce qui aura pour conséquence de limiter ses profits en raison de la colère de Pékin face à la position de la Grande-Bretagne sur les manifestations de Hong Kong.

Ni les organismes de réglementation financière chinois, ni la Financial Conduct Authority, qui réglemente les marchés financiers du Royaume-Uni, n’ont répondu aux demandes de commentaires.

Des tensions sur fond de Brexit

Les tensions croissantes avec Beijing surviennent au moment où la Grande-Bretagne cherche à établir des liens commerciaux plus solides avec des pays comme la Chine et les États-Unis, alors qu’elle se prépare à quitter l’Union européenne.

Le Brexit aura lieu à la fin de ce mois de janvier, mais un énorme nuage d’incertitude plane toujours sur l’avenir du commerce entre la Grande-Bretagne et son plus grand marché d’exportation. Les services financiers sont au cœur de l’économie britannique, représentant 13 % de toutes les exportations et fournissant plus d’un million d’emplois.

Le lien entre les bourses de Londres et de Shanghai a été annoncé pour la première fois en 2015. Il permet aux sociétés cotées en bourse au Royaume-Uni de vendre des actions en Chine et aux sociétés chinoises de lever des fonds sur le marché britannique, ce qui leur donne accès à un plus grand nombre d’investisseurs internationaux en quête d’entreprises prometteuses.

Jusqu’à la fin décembre, HSBC avait largement échappé au vandalisme dirigé contre certaines succursales bancaires chinoises lors des manifestations de Hong Kong, comme celles appartenant à la Banque de Chine (BACHF).

Mais l’image de marque de la plus grande banque britannique a été prise pour cible ces dernières semaines après avoir fermé en novembre un compte détenu par la Spark Alliance, un groupe à but non lucratif de Hong Kong qui collectait des fonds pour les manifestations.

Source

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Retour en haut
0
Vous avez apprécié cet article ? Laissez un commentaire.x
()
x