Les recettes de Spotify ne sont pas à la hauteur des attentes, les actions s’effondrent

Les recettes de Spotify ne sont pas à la hauteur des attentes, les actions s’effondrent
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Spotify Technology a glissé au début de la négociation après que ses revenus de primes aient été inférieurs aux attentes des analystes, alors même que les abonnements augmentaient, les consommateurs de certains marchés résistant aux augmentations de prix de la société.

Le plus grand service de streaming audio au monde a déclaré jeudi que les revenus générés par ses abonnements payants ont atteint 1,79 milliards d’euros au troisième trimestre. Les analystes s’attendaient à 1,83 milliard d’euros, selon un consensus compilé par Bloomberg.

Un développement amené par les podcats

Les actions Spotify étaient en baisse de 3,9 % à 265,50 dollars à 7h41 du matin à New York. Elles avaient grimpé de 85 % cette année jusqu’à la clôture de mercredi, en partie grâce à l’essor de la société suédoise dans le domaine des podcasts qui sont devenus de véritables outils de prospection commerciale.

Le géant du streaming a déclaré qu’en termes de performances commerciales, le revenu moyen par utilisateur avait baissé de 10 %, ou 6 % à taux de change constants. Spotify a cité des augmentations de prix pour ses plans familiaux en Australie, Belgique, Suisse, Bolivie, Pérou, Equateur et Colombie.

Cependant, Spotify a ajouté 21 millions d’utilisateurs actifs par mois au troisième trimestre, portant son total à 320 millions. Cela a dépassé l’estimation des analystes, qui était d’environ 316 millions.

Un rebond pourtant bien présent en mai

La pandémie a fait des ravages dans la consommation de musique au début de l’année, lorsque les consommateurs du monde entier ont cessé de voyager ou de se déplacer. Mais l’écoute a commencé à rebondir en mai, ce qui a suscité l’optimisme quant à la capacité du secteur à rebondir et à mettre en place un management de crise efficace.

Selon Spotify, l’écoute est revenue « à un usage normal », y compris les heures d’écoute en voiture qui sont maintenant supérieures aux niveaux d’avant la pandémie.

Spotify a déclaré que les nouvelles sorties de musique sur la plateforme au cours du troisième trimestre ont augmenté de 13% par rapport au trimestre précédent, avec en tête l’album « folk » de Taylor Swift, qui a établi un record pour le plus grand nombre d’albums diffusés le premier jour par une artiste féminine, ce qui a favorisé le recrutement de nouveaux utilisateurs de la plateforme.

L’audience du podcast a également souffert pendant la pandémie, mais Spotify y voit une source majeure de croissance à long terme. Il a signé des accords exclusifs pour les podcasts de Joe Rogan, Michelle Obama et Kim Kardashian, et les investisseurs ont parié que le géant du streaming pourrait être un acteur majeur dans ce secteur encore naissant. La société a déclaré que 22 % de ses utilisateurs actifs mensuels ont écouté un podcast au cours du troisième trimestre, contre 21 % au cours du second.

Source : Bloomberg.com

Retour en haut