Les États-Unis et la Chine annoncent des progrès sur le commerce, même si d’autres tensions s’aggravent

Les États-Unis et la Chine annoncent des progrès sur le commerce, même si d'autres tensions s'aggravent
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Les États-Unis et la Chine se disent optimistes quant à l’état de leur accord commercial, même si les deux superpuissances se disputent sur une foule d’autres questions, notamment la technologie et la sécurité nationale.

Des autorités de haut niveau des deux pays, dont le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin, le représentant américain au commerce Robert Lighthizer et le vice-premier ministre chinois Liu He, se sont entretenues par téléphone lundi soir, heure américaine, selon les déclarations publiées par leurs gouvernements respectifs.

Un pont de vue commun

« Les deux parties constatent des progrès et s’engagent à prendre les mesures nécessaires pour assurer le succès de l’accord », a déclaré le bureau de M. Lighthizer dans une déclaration, en référence à un accord commercial de « phase 1 » conclu plus tôt cette année.

Le ministère chinois du commerce a qualifié les discussions de « dialogue constructif » dans sa propre déclaration, ajoutant que les pays ont convenu « de créer les conditions et l’atmosphère nécessaires pour continuer à faire avancer » l’accord de façon productive.

La nouvelle de ces discussions intervient plus d’une semaine après que les négociateurs commerciaux américains et chinois devaient initialement se rencontrer par vidéoconférence pour discuter de l’accord conclu en janvier. Mais le président américain Donald Trump a déclaré qu’il avait annulé cette réunion parce qu’il était mécontent de Pékin.

« J’ai annulé les discussions avec la Chine », a déclaré M. Trump aux journalistes la semaine dernière, selon les médias. « Je ne veux pas parler à la Chine maintenant. »

La semaine dernière, la partie chinoise a déclaré que les pourparlers commerciaux reprendraient dans les jours à venir.

Des tensions qui persistent

Les tensions entre les États-Unis et la Chine se sont aggravées sur plusieurs sujets. Les deux pays se sont accusés mutuellement de la propagation de Covid-19 et ont fermé deux consulats en raison de l’aggravation des problèmes de sécurité nationale. Les autorités américaines ont également pris pour cible plusieurs entreprises technologiques chinoises et ont menacé d’interdire les applications populaires TikTok et WeChat pour limiter leur développement commercial sur le territoire national suite à des soupçons de mauvaises utilisations des données clients, à des fins gouvernementales.

Mais l’accord commercial de janvier reste en grande partie intact. Des analystes ont déclaré à CNN Business que les pays ont intérêt à maintenir des relations économiques stables dans leur prévisionnel et qu’ils ont l’habitude de maintenir ces liens même dans d’autres domaines.

Au début de ce mois, le conseiller de la Maison Blanche Larry Kudlow a déclaré aux journalistes de la Maison Blanche que la Chine, par le biais du maintien du développement de ses entreprises, avait « considérablement » augmenté ses achats de produits américains, ajoutant que le commerce est « bien en ce moment ».

Source : CNNbusiness.com

Retour en haut