Les constructeurs automobiles étendent leur réseau de recharge électrique

Les constructeurs automobiles étendent leur réseau de recharge électrique
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Une entreprise formée par Volkswagen, BMW et d’autres constructeurs automobiles est en pourparlers pour étendre considérablement son réseau européen de recharge de voitures électriques afin de suivre la hausse des ventes de véhicules à batterie.

Les constructeurs envisagent un financement supplémentaire pour leur consortium Ionity, qui construit des points de recharge rapide le long des autoroutes européennes depuis 2017, en s’inspirant du réseau Supercharger de Tesla. Les ventes de véhicules électriques ayant triplé dans la région l’année dernière, les entreprises craignent que les longues files d’attente aux points de recharge ne dissuadent les clients potentiels.

Combler l’écart

Ionity et ses actionnaires sont en discussion pour élaborer un plan de croissance pour l’avenir, notamment une expansion rapide de l’infrastructure de recharge à haut débit. « D’autres opportunités d’investissement sont à l’étude », a déclaré le PDG Michael Hajesch dans une interview.

Tout financement supplémentaire permettrait à Ionity de commencer à cibler la clientèle issue des zones urbaines. Le réseau prévoit également de se développer sur les autoroutes moins fréquentées où elle est actuellement absente. Chacun des actionnaires de l’entreprise – qui comprend également Daimler, Ford et Hyundai – ont déjà investi environ 200 millions d’euros dans la société.

L’Europe a dépassé la Chine en tant que première région du monde pour les ventes de voitures électriques l’année dernière, lorsque de généreuses incitations combinées à la menace de douloureuses amendes pour émissions ont permis de soutenir l’expansion régulière du marché. Alors que les ventes augmentent – Volkswagen prévoit à elle seule de doubler ses livraisons de véhicules électriques cette année – ce groupement d’entreprises exerce une pression sur l’Union européenne et les gouvernements pour soutenir un million de points de recharge publics d’ici 2024, contre 225 000 l’année dernière.

« Les constructeurs automobiles et les gouvernements sont engagés dans une sorte de combat de l’ombre pour savoir qui prendra le dessus sur les dépenses d’infrastructure de recharge », a déclaré Marcus Kleinfeld, un partenaire du cabinet de conseil AlixPartners.

La semaine dernière, Oliver Zipse, PDG de BMW, a exhorté les gouvernements et les municipalités à redoubler d’efforts pour installer des points de recharge afin de maintenir les ventes de véhicule électrique et d’atteindre les objectifs climatiques.

D’autres constructeurs automobiles réfléchissent à la possibilité de prendre les choses en main. La marque de voitures sportives de Volkswagen, Audi, envisage de mettre en place son propre réseau de recharge dans les zones urbaines, a déclaré le PDG Markus Duesmann au journal Handelsblatt le mois dernier, citant la menace d’un ralentissement des ventes de véhicule électrique si des infrastructures adéquates ne sont pas mises en œuvre dans les mois et les années à venir.

Autres options

L’expansion des bornes Ionity n’est qu’une des options envisagées. La société munichoise Qwello, qui exploite des stations dans deux villes allemandes, est en pourparlers avec un grand constructeur automobile en vue d’un partenariat pour le déploiement de chargeurs publics, a déclaré le co-fondateur Henrik Thiele dans une interview.

« Nous allons assister à une énorme pénurie de bornes de recharge, et à beaucoup de bruit à ce sujet dans les mois à venir », a déclaré M. Thiele, ajoutant que le nombre de véhicule électrique par borne de recharge en Allemagne a doublé depuis 2017. Outre les discussions avec les constructeurs automobiles, la société va construire des réseaux dans une grande ville allemande et une autre en Scandinavie cette année. Depuis sa fondation, Ionity a construit environ 400 bornes de recharge le long des autoroutes, du Portugal à la Finlande.

Source : Bloomberg.com

Retour en haut