Le trading social booste la popularité du trading en ligne

Le trading social booste la popularité du trading en ligne
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Les bourses du monde entier ont été impactées par la crise du Covid-19. Durant cette période de nouveaux investisseurs ont franchi le pas. Dans ce contexte, le trading social a connu un engouement assez important. Décryptage d’un phénomène.

Qu’est-ce que le trading social ?

Ces derniers mois, de nombreux investisseurs novices ont décidé de miser leur épargne sur les marchés boursiers. Dans ce sillage, le trading social a constitué l’une des tendances notables. Il faut dire que les marchés étaient particulièrement volatiles. On a pu le constater avec les multiples soubresauts des crypto-monnaies. Les devises virtuelles ont fait le yoyo au gré des déclarations d’Elon Musk, le CEO de Tesla.

Dans ce contexte si particulier, le trading social a pour but de reproduire les actions d’un portefeuille Cela est considéré comme une manière facile de réussir ses placements boursiers. Mais il faut tout de même rester prudent en la matière.

En fait, le trading social est régi par un fonctionnement communautaire et des plateformes servent donc d’intermédiaires. Ainsi, c’est la logique des réseaux sociaux qui s’applique tout simplement à l’investissement en bourse. L’idée est d’identifier un ou des investisseurs performants et de s’inspirer de leur stratégie en répliquant les actions.

Une déclinaison du social trading : le copy trading

Le copy trading constitue une déclinaison qui vise à reproduire exactement le portefeuille d’un investisseur. Mais, cette démarche comporte des risques. En effet, le copy trading engendre un risque semblable de perte comme avec le trading traditionnel. En reproduisant les actions d’un investisseur aguerri, vous vous exposez tout de même aux fluctuations de la bourse. Les mouvements boursiers sont régis par de multiples éléments : chiffres du chômage, prévision de croissance…

Il est donc crucial de ne pas se laisser séduire par des propositions qui peuvent paraître trop alléchantes. Par ailleurs, les actions reproduites peuvent s’avérer inefficaces si jamais les montants ne sont pas exactement les mêmes. Il y a donc de nombreux paramètres à prendre en compte avant de se lancer de manière sereine.

D’ailleurs, sur les réseaux sociaux, certains investisseurs novices font part de leurs déconvenues après avoir choisi le social trading. Il n’y a donc pas de recette miracle. Il faut se montrer rigoureux et attentif. Il ne faut pas hésiter à s’informer en lisant régulièrement la presse économique et en consultant les sites de référence en la matière.

Retour en haut