Le directeur général de Tencent « plus riche que les fondateurs de Google »

Le directeur général de Tencent « plus riche que les fondateurs de Google »
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

La valeur de la plus grande entreprise chinoise social media, Tencent Holdings, a dépassé celle de Facebook.

La société est notamment connue pour posséder WeChat, une application de messagerie extrêmement populaire en Chine qui remplace les réseaux sociaux habituels mondiaux sur le territoire, et a fait des percées dans le domaine des jeux comme League of Legends et Honour of Kings.

Cette valorisation est à retenir car elle est particulièrement historique. En effet, c’est la première entreprise asiatique à dépasser une valeur de marché de 500 milliards de dollars, soit pas moins de 422 milliards d’euros.

Une fortune considérable pour le directeur général du groupe

Son directeur général, Ma Huateng, vaut désormais plus que les fondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin, selon Forbes. Le magazine l’a évalué à 48,3 milliards de dollars mardi, ce qui fait de lui le neuvième homme le plus riche du monde selon son classement.

Le statut actuel de la société est en lien avec sa récente valorisation boursière. En effet, le cours de l’action Tencent a été relevé par l’annonce du lancement de ses services de paiement WeChat en Malaisie l’année prochaine.

La société détient également une participation dans Snap, l’entreprise à l’origine de Snapchat, de l’application de covoiturage Lyft et du constructeur de véhicules électriques Tesla. De plus, s’il n’y a pas de nouvelles tensions commerciales majeures entre les puissances chinoise et américaine, elle devrait également introduire aux États-Unis son jeu multi-joueurs très populaire, « Honour of Kings ».

Une arme majeure pour s’attaquer au marché américain

Ce jeu, « parfois traduit par « King of Glory », permet aux joueurs de payer pour améliorer leurs personnages ou leurs costumes. Les critiques en Chine ont accusé le jeu de capter trop l’attention de ses utilisateurs potentiels au point d’être « addictif ».

Tencent est maintenant aux côtés d’une poignée de sociétés américaines dont vous avez probablement entendu parler : Apple, Amazon et Microsoft.

Son œuf en or s’appelle wei shin, connu en anglais sous le nom de WeChat. L’application est presque omniprésente en Chine, près d’un milliard de personnes l’utilisent chaque mois. Ce qui a commencé comme une plateforme de messagerie vous permet aujourd’hui de payer vos courses, de commander un taxi, d’investir, d’obtenir un cadeau à emporter, etc. En résumé, la liste est longue.

Tencent espère exporter ce phénomène chinois à l’étranger pour trouver des clients, et la Malaisie est la première à s’intéresser au système de paiement. Mais il s’avère difficile de convaincre les gens en dehors de la Chine d’adopter WeChat. En effet, la société a depuis longtemps accepté de censurer le contenu en Chine, et à l’étranger, conformément aux exigences du gouvernement chinois.

Des inquiétudes persistent également en matière de sécurité car, contrairement à celles de certaines autres applications de messagerie et comme indiqué dans les conditions générales de la plateforme, les communications sur WeChat ne sont pas cryptées.

Source : BBC.com

Retour en haut