La production de smartphones en baisse face au coronavirus qui fait fermer des usines chinoises

La production de smartphones en baisse face au coronavirus qui fait fermer des usines chinoises
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

A cause du coronavirus, la confiance des consommateurs européens envers les marques chinoises s’affaiblit. En conséquence, les ventes de smartphones chinois (Huawei, Xiaomi, etc) devraient suivre la même tendance.

Une perte de confiance globalisée dans l’industrie des smartphones

La crise du coronavirus va réduire la production mondiale de smartphones au premier trimestre, selon les nouvelles prévisions de l’industrie, tandis que la confiance des consommateurs en Europe a également souffert de la propagation de la maladie, qui fait des ravages dans de nombreuses industries.

L’épidémie a contraint les usines de smartphones de toute la Chine à fermer leurs portes, les autorités imposant des restrictions aux voyages et aux grands groupes de personnes qui se rassemblent dans un même lieu.

Le cabinet d’analyse TrendForce a prédit que 275 millions de smartphones seront fabriqués entre le mois de janvier et le mois de mars, soit une baisse de 12 % par rapport aux 310 millions de smartphones fabriqués pendant le premier trimestre 2019. La production d’Apple chutera de 10 %, estime-t-elle, tandis que celle de Huawei sera inférieure de 15 %.

« Le retard de la reprise de la production et les incertitudes quant aux retours des employés entraîneront le report de la livraison mensuelle des composants clés, ce qui affectera la progression de la production de smartphones », a déclaré TrendForce.

Par ailleurs, la société de recherche Canalys a prédit que le chiffre d’affaires généré par les ventes de smartphones en Chine pourrait diminuer de moitié ce trimestre, car de nombreux magasins de détail sont fermés et la production a été touchée.

Le fournisseur Apple Foxconn, qui a changé certaines de ses lignes de production pour fabriquer des masques pour son propre personnel afin de diminuer tant bien que mal le stress au travail lié au risque de contamination, a reçu lundi l’approbation du gouvernement pour reprendre la production dans une usine de la ville de Zhengzhou, mais d’autres usines dont la principale située dans le district de Longhua à Shenzhen restent fermées.

Selon le quotidien économique Nikkei, les responsables gouvernementaux en charge de la gestion des risques craignent que les usines de Foxconn présentent un risque élevé d’infection par le coronavirus en raison de la mauvaise circulation de l’air et des systèmes de chauffage central.

Des inquiétudes sur l’évolution de l’économie mondiale

Dans la zone euro, le moral des investisseurs a chuté pour la première fois en quatre mois, selon le groupe de recherche Sentix, qui a mis en cause l’anxiété liée à l’impact de l’épidémie sur le commerce mondial.

Le directeur général de Sentix, Manfred Huebner, a déclaré « Alors qu’au début de l’année, il existait encore un scénario clair de reprise de l’économie mondiale, l’apparition du coronavirus en Chine a changé la situation de manière significative. Les mesures drastiques prises par le gouvernement chinois pour la région du Hubei montrent le danger pour l’économie mondiale si l’épidémie ne peut être limitée au niveau régional ».

Source utilisée : TheGuardian.com

Retour en haut