La Grande-Bretagne atteint un nouveau record de production d’électricité sans charbon

La Grande-Bretagne atteint un nouveau record de production d'électricité sans charbon
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Un nouveau record a été établi pour la production d’électricité sans charbon en Grande-Bretagne. Une combinaison de nombreux facteurs, notamment les mesures de confinement liées au coronavirus, perçues comme décisives dans ce résultat.

Ce mardi matin, l’opérateur du système électrique National Grid ESO a déclaré que toute l’électricité produite en Grande-Bretagne l’avait été sans charbon pendant 18 jours, 6 heures et 11 minutes, un nouveau record.

Des records qui s’enchainent de plus en plus

Le précédent record de 18 jours, 6 heures et 10 minutes (établi en juin l’année dernière) a été battu à 6h10 ce matin, marquant plus de 438 heures et 10 minutes depuis l’arrêt du dernier générateur de charbon à minuit le jeudi 9 avril, d’après les déclarations de la société.

Cette étape intervient peu de temps après le plus haut niveau d’électricité solaire enregistré en Grande-Bretagne qui s’élevait à 9,68 gigawatts et qui a été produit le 20 avril dernier.

Dans une déclaration, l’opérateur a expliqué que le temps (qui affecte la production solaire et éolienne) et la réduction de la demande d’électricité ont joué un rôle dans la détermination du mix électrique britannique.

Selon différentes enquêtes, le confinement national, en place depuis la fin mars pour tenter de lutter contre la pandémie actuelle, a entraîné une « réduction significative de la demande dans tout le pays, l’augmentation de la consommation domestique étant compensée par une réduction de la demande industrielle », a déclaré le National Grid ESO dans un communiqué.

Ce changement, ainsi que les périodes « fréquentes » de temps ensoleillé et venteux, ont tous été décrits comme des facteurs contribuant à la raison pour laquelle la production de charbon n’a pas été nécessaire au cours des dernières semaines.

Un objectif zéro émission en vue à l’horizon 2030

« Les énergies renouvelables continueront à se développer rapidement pour atteindre l’objectif du Royaume-Uni de zéro émission nette ; les éoliennes offshore à elle seul produira plus de 30% de l’électricité du Royaume-Uni d’ici 2030 […] Parallèlement à d’autres options à faible coût comme les éoliennes terrestres, il existe d’énormes possibilités pour les technologies innovantes comme l’énergie marine, les éoliennes flottantes, le stockage sur batterie et l’hydrogène renouvelable pour accélérer la transition du Royaume-Uni vers le zéro émission », a déclaré Melanie Onn, directrice générale adjointe de RenewableUK, dans un communiqué publié mardi.

En tant que source d’énergie, l’importance du charbon en Grande-Bretagne commence à s’estomper pour se concentrer sur d’autres alternatives d’insourcing. Selon le gouvernement et d’après son budget prévisionnel sur l’énergie, la dépendance au charbon pour l’électricité est passée de 70 % en 1990 à moins de 3 % aujourd’hui. Cette année, plusieurs centrales au charbon en Europe ont fermé leurs portes, l’objectif étant de se concentrer sur des alternatives plus propres et plus intéressantes pour le futur, étant donné que ce sont des secteurs qui rapportent davantage sur le long terme.

En février dernier, la société spécialisée dans l’énergie Drax avait notamment annoncé que la production d’électricité de la plus grande centrale électrique du pays qui est issue de l’exploitation de charbon se terminerait à l’horizon 2021.

Source utilisée : CNBC.com

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Retour en haut
0
Vous avez apprécié cet article ? Laissez un commentaire.x
()
x