La frénésie du marché boursier américain attire les convoitises

La frénésie du marché boursier américain attire les convoitises
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Les Etats-Unis, pays du capitalisme, comporte un fort attrait pour les investisseurs en bourse du monde entier. La popularité de Wall Street illustre par excellence le culte voué à l’investissement boursier outre-Atlantique. D’ailleurs cette pratique se démocratise de plus en plus et il n’est plus nécessaire d’être un trader professionnel pour se frotter à la frénésie des investissements boursiers. Il est même possible de miser sur les marchés américains depuis la France, d’autant plus si l’on décide de se positionner sur un ETF.

Qu’est-ce qu’un ETF ?

Les Exchange Trading Funds (ETF), aussi appelés trackers sont un type d’instrument financier dont les avantages qu’ils offrent par rapport aux fonds communs de placement ont attiré l’attention de nombreux investisseurs.

Un ETF fonctionne exactement comme un fonds commun de placement, à la différence qu’il se négocie comme une action. Tout comme un fonds commun de placement, un ETF représente alors un panier de titres qui sont directement indexés sur un indice réel tel que le S&P 500 ou l’indice Barclays Capital U.S. Aggregate Bond.

Ce panier de titres se négocie comme n’importe quelle autre société sur un marché boursier et son prix varie alors tout au long de la journée en fonction de l’offre et de la demande. Il est important de se rappeler que même si les ETF tentent de reproduire le rendement des indices, il n’y a aucune garantie qu’ils y parviennent exactement. Il n’est donc pas rare de constater une différence de 1 % ou plus entre le rendement de fin d’année de l’indice réel et celui de son tracker.

En détenant un ETF, vous bénéficiez ainsi de la diversification d’un fonds commun de placement et de la souplesse d’une action. Un autre avantage est que les ratios de dépenses de la plupart des ETF sont inférieurs à ceux des fonds communs de placement moyens. Par exemple, parmi les ETF suivant le SP 500, le SPDR S&P 500 ETF (SPY) présente des frais de gestion inférieurs à 0,5% du montant investi.

Comment gérer les risques liés aux marchés

Investir en bourse n’est pas un moyen garanti de s’enrichir. On considère que plus de 75% des investisseurs particuliers sortent perdant de leur expérience boursière. Pour éviter de faire partie de cette majorité, il convient alors de mettre en place une stratégie rigoureuse qui réduira le risque de miser « à l’instinct ». Car les facteurs affectant l’ensemble du marché sont très nombreux et il n’est pas évident de tous les prendre en compte pour prendre des décisions. Ils peuvent inclure la croissance économique, les récessions, l’inflation, les taux d’intérêt, les fluctuations monétaires, etc. Ces facteurs sont imprévisibles et créent de la volatilité et du risque sur le marché boursier.

La volatilité ne semble pas déranger la plupart des investisseurs pendant les marchés haussiers. C’est l’une des raisons pour lesquelles ces derniers se laissent « bercer » en prenant des risques supplémentaires lorsque les marchés sont en hausse. La plupart des investisseurs ne réalisent pas que la volatilité du portefeuille réduit à elle seule les rendements. En outre, comme de plus en plus de personnes se contentent de suivre la tendance, elles laissent leurs émotions les pousser à acheter trop tard, une fois que la variation du prix est déjà bien entamée. Un autre problème courant est que les investisseurs qui recherchent des taux de rendement élevés se concentrent sur des actions à haut risque, et donc à forte volatilité.

En ne tomant pas dans ces pièges de base, vous limitez les échecs potentiels de vos investissements. Cependant, cela ne garantit pas une performance financière. C’est pourquoi, dans le cadre d’un comportement responsable, il convient de n’investir qu’à hauteur de ce que vous êtes prêt à perdre financièrement. Vous pourrez alors commencer à miser sur les marchés en toute connaissance de cause.

Source : Investopedia.com

Retour en haut