La compagnie ByteDance s'apprête à séparer son application TikTok du reste de ses activités

La compagnie ByteDance s'apprête à séparer son application TikTok du reste de ses activités
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

ByteDance a intensifié ses efforts pour séparer son application de médias sociaux TikTok de la plupart de ses activités en Chine, dans le cadre d’une enquête.

Cette enquête est menée par un groupe d’experts de la sécurité nationale américaine et s’intéresse à la sécurité des données personnelles traitées par TikTok au sein de sa relation avec ses clients.

Tiktok sous étroite surveillance par le CFIUS

L’entreprise technologique chinoise cherche à garantir au Committee on Foreign Investment in the United States (CFIUS) que les données personnelles détenues par TikTok, qui est un réseau social très populaire auprès des adolescents américains, sont stockées en toute sécurité aux États-Unis et ne seront pas utilisées par les autorités chinoises.

Le CFIUS examine l’acquisition par ByteDance de l’application de médias sociaux Musical.ly en 2017, d’une valeur de 1 milliard de dollars, qui a permis la croissance rapide de TikTok.

La réponse de ByteDance est à l’image de la capacité des entreprises chinoises (qui traitent des données personnelles) à exploiter le marché américain, alors que la guerre commerciale menée par Donald Trump avec la Chine suscite des soupçons réciproques.

Pour présenter une argumentation solide, ByteDance a ainsi commencé à séparer TikTok de ses activités, notamment sur le plan opérationnel, cela avant que le CFIUS ne la contacte en octobre.

Une séparation forcée des activités

La société chinoise a achevé ce troisième trimestre la séparation des équipes de développement, commerciales, marketing et juridiques de TikTok de celles de son application social media chinoise Douyin.

Au cours de l’été, elle a également retenu les services d’un consultant externe afin d’effectuer des vérifications sur l’intégrité des données personnelles qu’elle conserve. La société a déclaré que les données des utilisateurs américains sont stockées entièrement aux États-Unis, avec une sauvegarde à Singapour. Elle a également déclaré que le gouvernement chinois n’a aucun pouvoir juridique sur le contenu de TikTok.

Selon la réponse du CFIUS, TikTok fera un nouvel effort dans sa gouvernance afin de mettre en place une équipe à Mountain View, en Californie, qui supervisera la gestion des données. Cette équipe déterminera si les ingénieurs chinois devraient avoir accès à la base de données de TikTok et surveillera leurs activités.

TikTok fait également évoluer sa gestion des ressources humaines et embauche actuellement plus d’ingénieurs américains pour réduire sa dépendance à l’égard du personnel en Chine.

Source utilisée : Reuters

Retour en haut