Jared Isaacman sera le premier touriste spatial

Jared Isaacman sera le premier touriste spatial
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Jared Isaacman sera officiellement le premier touriste spatial en prenant les commandes de « la première mission entièrement civile » dans l’espace. Cette mission, baptisée Inspiration4, est une initiative caritative visant à mettre en lumière un effort de collecte de 200 millions de dollars pour l’hôpital de recherche pour enfants St. Jude afin de lutter contre le cancer chez les enfants. Mais au-delà de la collecte de fonds, la mise en orbite autour de la terre d’une capsule SpaceX Crew Dragon qui sera lancée à la fin de 2021 permettra également de réaliser le rêve d’enfance du fondateur de 37 ans, à savoir aller dans l’espace.

Un rêve qui se concrétise

« J’ai décidé d’aller dans l’espace quand j’avais 5 ans. J’étais assez calculé à ce moment-là, il m’a juste fallu un peu de temps pour le mettre en route« , explique M. Isaacman, le fondateur de Shift4 Payments, qui est également un pilote accompli.

L’autoproclamé « geek de l’espace », dont la valeur nette est estimée à 2,3 milliards de dollars, selon Forbes, a refusé de révéler combien l’entreprise lui coûterait. Quelle que soit la facture, il estime de toute façon que c’est un petit prix à payer. « C’est le premier pas vers un monde où tout le monde peut aller et s’aventurer parmi les étoiles », dit-il. Au cours des deux dernières décennies, M. Isaacman s’est principalement consacré à la gestion de l’entreprise qu’il a fondée lorsqu’il était adolescent dans le sous-sol de ses parents, dans le New Jersey.

Adolescents, Jared Isaacman et son ami Brendan Lauber passaient une grande partie de leur temps libre à réparer des ordinateurs et à créer des sites web. Ils ont donc décidé d’essayer de gagner un peu d’argent grâce à leurs compétences. Au lycée, le jeune Jared a pris un emploi d’été pour vendre des ordinateurs chez le détaillant CompUSA, aujourd’hui disparu. Mais, en réalité, il dit qu’il utilisait ce travail pour canaliser les clients vers sa propre entreprise naissante.

L’un de ces clients était Mario Parisi, le PDG d’une société de traitement des paiements appelée Merchant Services Inc. (MSI), qui a été tellement impressionné par le travail du jeune homme qu’il lui a proposé un poste de consultant informatique interne. Mais après seulement six mois chez MSI, Jared Isaacman a eu une idée qui pourrait lui permettre de créer sa propre entreprise – un processeur de paiement qui permettrait aux commerçants d’installer plus facilement des terminaux de cartes de crédit dans leur entreprise sans être ensevelis sous la paperasse.

De la start-up familiale à la cotation en bourse

M. Isaacman a appelé la société United Bank Card, qui est devenue Harbortouch en 2012, puis Shift4 Payments six ans plus tard. Il a immédiatement engagé son père, un vendeur expérimenté qui avait travaillé pour une société de sécurité domestique, ainsi que son ami M. Lauber, qui reste le directeur technique de la société. Les deux amis ont dû utiliser leurs compétences en matière de codage et d’informatique pour mettre au point le processus de demande en ligne, tandis que M. Isaacman senior a appelé des restaurants locaux et d’autres petites entreprises à la recherche de clients.

Cela a permis à son fils, encore adolescent, d’éviter d’interagir face à face avec des nouveaux clients potentiels et de les rendre sceptiques à cause de son jeune âge. Selon Jared Isaacman, « il était tout simplement impossible, à cet âge, d’imaginer que la société puisse un jour valoir plus de 6 milliards de dollars, comme c’est le cas aujourd’hui », après avoir lancé une introduction en bourse en juin 2020 qui a évalué sa participation dans la société à environ 2,3 milliards de dollars.

Il n’en reste pas moins qu’il se souvient humblement des débuts de sa start-up. L’un des premiers clients importants de United Bank Card a été la société de transport Mail Boxes, Etc. qui a engagé la start-up pour fournir des systèmes de traitement des paiements à plus de 4 000 points de vente. Puis, en 2001 UPS a souhaité racheter la société Mail Boxes. Il y a maintenant plus de 5 000 magasins UPS en Amérique du Nord qui utilisent tous cette solution de traitement des paiements.

Avec un chiffre d’affaires annuel de plus de 700 millions de dollars, Shift4 traite désormais des milliards de transactions chaque année, d’une valeur de plus de 200 milliards de dollars, pour plus de 200 000 entreprises.

Source : Cnbc.com

Retour en haut