Ikea a l'intention de fermer un premier magasin britannique, mettant ainsi 350 emplois en danger

Ikea a l'intention de fermer un premier magasin britannique, mettant ainsi 350 emplois en danger
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Ikea a l’intention de fermer son magasin situé à Coventry en Angleterre. C’est la première fois que la chaîne suédoise de mobilier ferme l’un de ses grands sites britanniques depuis son arrivée en Grande-Bretagne il y a 33 ans.

Ikea a déclaré mardi qu’elle fermerait un de ses magasins situé dans la région de West Midlands, ce dernier ayant subi des pertes cet été en raison de coûts d’exploitation élevés et de l’évolution des habitudes d’achat qui ne facilite pas la stratégie de génération de leads globale de la marque. Environ 350 emplois sont menacés.

Selon Ikea, le magasin de Coventry, qui comporte sept étages, est trop cher à gérer et ait de plus en plus évité par les clients, qui préfèrent les magasins traditionnels d’Ikea ou certains sites de commerce électronique.

En conséquence, le nombre de visiteurs a été considérablement inférieur aux prévisions et le magasin a fait des pertes constantes, a déclaré Ikea dans un communiqué.

S’adapter aux nouvelles tendances

Selon son business model initial, les magasins Ikea sont généralement situés en dehors de la ville et l’entreprise a fait plusieurs tentatives pour amener ses points de vente dans les centres-villes.

En 2018, Ikea a fermé trois petits points de collecte situé dans des centres-villes de Norvège, un premier essai pour un nouveau format qu’elle espère déployer dans le monde entier.

D’autres détaillants ont été plus durement touchés par l’essor du commerce en ligne, ce qui a entraîné la disparition d’un certain nombre de marques britanniques connues dans le High Street (terme utilisé pour désigner la principale rue commerçante des centres-villes).

Plus tôt cette année, la chaîne anglaise de grands magasins Beales a été placée sous administration judiciaire, tandis que John Lewis, une chaîne de grands magasins haut de gamme présent dans toute la Grande-Bretagne, a averti que sa prime au personnel pourrait être remise en question après avoir signalé une baisse des ventes de Noël dans ses magasins.

Ikea essaie de répondre à l’évolution des goûts des clients notamment via le marketing expérientiel, explique Patrick O’Brien, directeur de la recherche sur le commerce de détail chez GlobalData : « Lorsque le magasin Ikea de Coventry a ouvert ses portes, il s’agissait encore d’imposer la méthode Ikea aux clients ; vous marchez dans ce sens dans le magasin, etc. Maintenant, les choses ont évolué dans le commerce de détail britannique, tout est question de la meilleure façon de servir le client, et Ikea a dû s’adapter et changer son modèle. Il s’agit pour Ikea d’adapter sa façon d’utiliser les espaces physiques plutôt que d’amorcer un repli. »

Un renouveau dans l’ouverture de points de vente plus réduits

Comme évoqué plus haut, ces dernières années, la chaîne a expérimenté l’ouverture de petits points de vente en centre-ville pour développer l’entreprise, notamment à Tottenham Court Road dans le centre de Londres et à Bromley dans le sud-est de Londres, pour attirer une clientèle différente qui ne se déplace pas en voiture et qui ne visitent pas les centres commerciaux.

Ikea compte actuellement 22 magasins au Royaume-Uni et affirme qu’elle continue à se concentrer sur sa croissance, malgré un « environnement de vente au détail en évolution ».

Source utilisée : TheGuardian.com

Retour en haut