Google rouvre partiellement ses bureaux à partir du 6 juillet

Google rouvre partiellement ses bureaux à partir du 6 juillet
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Dans un article publié mardi sur son blog, le PDG Sundar Pichai a déclaré que, si le retour au bureau sera facultatif pour le reste de l’année, ceux qui doivent venir pourront le faire à tour de rôle, un jour toutes les deux semaines.

L’entreprise accorde également à ses collaborateurs une allocation de 1 000 dollars pour l’achat de matériels informatiques pour faciliter le travail depuis chez soi.

Un retour progressif dans les locaux de l’entreprise

En septembre, Google permettra à un plus grand nombre de ses employés de revenir à leur bureau, jusqu’à ce que les locaux atteignent une capacité d’environ 30 %. Les personnes qui doivent revenir dans les locaux pour continuer à travailler seront informées d’ici le 10 juin.

M. Pichai a également déclaré dans un compte-rendu que l’entreprise sera désormais plus flexible et proposera le télétravail à une certaine partie de son effectif même après la fin de la pandémie : « Pour l’avenir, nous cherchons à développer une plus grande flexibilité générale dans notre façon de travailler […] Nos campus sont conçus pour permettre la collaboration et la communauté… En même temps, nous sommes très familiers avec le travail réparti à distance car nous avons de nombreux bureaux dans le monde entier et nous sommes ouverts d’esprit sur les leçons que nous allons tirer de cette période », a-t-il écrit.

Une prise de position clairement affirmée

Google tente de relancer ses activités à 100% mais prend désormais en compte la crise sanitaire que le monde entier vit et modifiera par conséquent son mode de fonctionnement pour s’adapter à cette nouvelle réalité sanitaire et économique.

Le COVID-19 a tué plus de 347 000 personnes à ce jour et a eu des répercussions sur les activités de la société mère de Google, Alphabet. Google a été l’une des premières entreprises à dire à tous ses employés de travailler à domicile, et a réussi à répondre à tous les besoins tout au long de la pandémie, en accompagnant ses collaborateurs qui ont vu leurs dépenses augmentées notamment alimentaires, ne pouvant profiter de la nourriture gratuite servie dans les cafétérias du groupe.

La semaine dernière, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, avait annoncé que l’entreprise permettrait à ses employés de travailler à distance au-delà de la pandémie, déclarant qu’elle serait « l’entreprise la plus avant-gardiste en matière de travail à distance à notre échelle », une idée désormais soutenue par Alphabet.

Pour conclure, les politiques de travail à distance soulignent la façon dont les plus grandes entreprises technologiques du monde réévaluent leur approche du monde du travail suite à cette crise sanitaire qui a obligé la fermeture de nombreux locaux à travers le monde. En atteste le fait que Twitter et Square ont déjà annoncé des politiques similaires, étendant indéfiniment les options de travail à distance pour la plupart des employés.

Source utilisée : TheVerge.com

Retour en haut