Google et Microsoft continuent de concurrencer le service de téléconférence Zoom

Google et Microsoft continuent de concurrencer le service de téléconférence Zoom
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

La croissance de Zoom a explosé au cours des dernières semaines, surprenant des rivaux tels que Google, Microsoft et Facebook.

Des millions de personnes se sont tournées vers Zoom pour notamment organiser des réunions virtuelles, des fêtes d’anniversaire ou encore des cours de yoga pendant cette période de confinement liée au COVID-19.

Ce succès soudain n’est pas passé inaperçu chez les rivaux de Zoom, qui analysent les raisons de cette croissance, le service étant passé de 10 millions d’utilisateurs quotidiens en décembre 2019 à plus de 300 millions en avril 2020.

Zoom lutte désormais contre les problèmes de sécurité et de protection de la vie privée et ses concurrents commencent à riposter.

Google se positionne comme l’alternative principale à Zoom avec Meet

Google a annoncé hier que son service de vidéoconférence Meet, connu auparavant sous le nom de Hangouts Meet, est désormais gratuit pour tous ceux qui veulent l’utiliser.

Auparavant destiné aux entreprises et aux établissements d’enseignement, Google Meet peut désormais être utilisé par toute personne disposant d’un compte Google. Il permet d’organiser des réunions de n’importe quelle durée et peut rassembler jusqu’à 100 personnes. Cette annonce vise à réduire tant que possible la popularité de Zoom.

Google voit également la popularité de son service Meet augmentée, avec plus de 100 millions de participants aux réunions quotidiennes. Ce chiffre est loin des 300 millions d’utilisateurs quotidiens que Zoom prétend avoir, mais Google Meet apparaît clairement comme une alternative solide à Zoom.

Google adapte actuellement le fonctionnement de Meet en réponse à Zoom et à la veille technologique menée par l’entreprise. L’option permettant d’afficher jusqu’à 16 personnes simultanément a été lancée la semaine dernière et elle ressemble beaucoup à la vue galerie proposée par Zoom.

Google ne s’arrête pas là et s’apprête à intégrer Meet au coeur de Gmail. Cette intégration est supervisée par Javier Soltero, directeur général de Google, vice-président de G Suite et co-fondateur d’Accompli, l’application de messagerie électronique que Microsoft a acquise et transformée en Outlook pour iOS.

Microsoft propose deux solutions : Microsoft Teams et Skype

La montée en popularité de Zoom a également pris Microsoft par surprise, même si la société a récemment identifié Zoom comme un sérieux concurrent.

Skype n’a pas réussi à tirer pleinement parti du marché des appels vidéo qu’il dominait autrefois, laissant la porte grande ouverte à la concurrence. Si l’utilisation de Skype a augmenté pour atteindre 40 millions d’utilisateurs quotidiens (contre 23 millions auparavant), cela n’a pas suffi à contrer le développement de Zoom.

Après avoir analysé les besoins des employés qui utilisent Microsoft Teams pour télétravailler, Microsoft se concentre désormais sur son amélioration. Des sources à priori fiables ont indiqué à The Verge que l’entreprise a réaffecté des ingénieurs pour déployer rapidement des nouvelles fonctionnalités sur Microsoft Teams qu’elle avait prévues initialement à la fin de l’année, l’objectif étant de valoriser rapidement son produit.

Tout comme Google, Microsoft se prépare également à augmenter le nombre de participants maximum par vidéoconférence. Actuellement, Zoom permet à 49 personnes de visualiser simultanément la galerie, Microsoft étant sur le point d’en supporter neuf et Google 16. Microsoft et Google prévoient tous deux d’augmenter cette limite prochainement.

Pour conclure, le véritable gagnant entre Zoom et ses concurrents sera défini lorsque la pandémie aura pris fin. Microsoft se prépare à un avenir très différent, avenir où la société pense que cette vague d’appels vidéo va diminuer. Personne n’aurait pu prédire la montée en puissance rapide de Zoom en réponse à une pandémie mondiale.

La course est maintenant lancée et nous saurons bientôt quelle entreprise montrera la voie en ce qui concerne la façon dont nombreux d’entre nous communiquons avec nos amis, notre famille et nos collègues.

Source utilisée : TheVerge.com

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Retour en haut
0
Vous avez apprécié cet article ? Laissez un commentaire.x
()
x