Disney fait face aux questions de Wall Street sur l’impact du coronavirus sur ses activités

Disney fait face aux questions de Wall Street sur l'impact du coronavirus sur ses activités
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Le nombre impressionnant d’acquisitions par Disney, qui a notamment englouti une grande partie de la 21st Century Fox de Rupert Murdoch l’année dernière et la réputation de sa gestion opérationnelle ont fait de la société la plus puissante machine de divertissement au monde.

Cette grandeur en fait également la plus vulnérable des sociétés de médias en cette période de pandémie mondiale. Dès demain, Wall Street évaluera le niveau des dommages économiques liés au Covid-19 qu’a subi l’entreprise américaine.

Une situation à première vue alarmante

Alors que les ligues sportives sont à l’arrêt, la chaîne câblée ESPN de Disney a recours à des rediffusions d’anciens matchs et de programmes divers. Une grande partie de ses centres de profit tels que ses parcs d’attractions et ses croisières sont soit fermés, soit mis à quai. Son puissant moteur de contenu s’est considérablement ralenti car les productions sont en pause et les salles de cinéma restent dans l’obscurité.

« Disney a un œil de taureau sur le dos comme aucune autre société de médias […] Ils sont très touchés. », a déclaré Jessica Reif Ehrlich, analyste à la Bank of America Merrill Lynch, dans une interview.

Le 6 avril, Reif Ehrlich a réduit de 15 % les estimations de revenus de Disney pour 2020, qui s’élèvent à 70,9 milliards de dollars.

Le rapport financier du deuxième trimestre de la société, publié demain, présentera la première évaluation des dommages causés par le coronavirus sur les activités mondiales de Disney.

Des résultats estimés pourtant en hausse

Dans l’ensemble, les analystes s’attendent à ce que Disney affiche un chiffre d’affaires de 17,8 milliards de dollars entre janvier et mars, soit une hausse de 19 % par rapport aux 14,9 milliards de l’année précédente. Le bénéfice par action s’établit tant qu’à lui à 89 centimes, soit une baisse de 45 % par rapport aux 1,61 dollar de l’année précédente.

Le rapport sur les bénéfices sera également la première sortie devant Wall Street pour Bob Chapek, l’ancien directeur des parcs qui a pris ses fonctions de directeur général en février, au moment où la pandémie se répandait dans le monde entier et lorsque Bob Iger s’est retiré pour devenir président exécutif.

Les dirigeants seront confrontés à des analystes à la recherche de réponses sur la manière dont ils comptent sortir de cette crise mondiale sans précédent et continuer à capter l’attention de leurs clients.

Une nouvelle réalité

Disney s’est adapté à la nouvelle réalité de plusieurs façons, notamment en prenant en compte le nombre d’employés travaillant depuis chez eux mais aussi en donnant accès au public confiné un accès anticipé à « The Last Dance », une docu-série d’ESPN sur le grand basketteur Michael Jordan qui est devenue un succès instantané. La couverture du repêchage de la Ligue nationale américaine de football a également attiré des taux d’audience record pour ESPN et le réseau de diffusion ABC de Disney, ce qui a généré une quantité de leads conséquente.

Disney a également fait passer le film « En Avant » de Pixar en vidéo à la demande plus tôt que prévu, et a déjà ajouté « La Reine des Neiges 2 » et « Star Wars, épisode IX : L’Ascension de Skywalker » sur la plateforme de diffusion Disney+.

M. Ehrlich et de nombreux autres analystes sont optimistes quant à l’avenir à long terme de la société. Elle est l’une des 13 analystes qui évaluent les actions Disney comme un « achat ».

« Ils ont des marques incroyables, et c’est extrêmement bien géré », a déclaré M. Ehrlich. Lorsque la crise sanitaire s’atténuera et que l’économie se redressera, « il y aura de nouveau de la demande pour les sports et les expériences, les parcs à thème, les films et les émissions de télévision », a-t-elle déclaré.

Source utilisée : Reuters.com

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Retour en haut
0
Vous avez apprécié cet article ? Laissez un commentaire.x
()
x