Coronavirus : les VPN continuent à se développer grâce à l’augmentation soudaine du télétravail

Coronavirus : les VPN continuent à se développer grâce à l'augmentation soudaine du télétravail
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Au cours des derniers mois, Rob Smith, directeur de la recherche chez Gartner, a rédigé un document de recherche intitulé « Remote Access VPN Is Dead ». Cet intitulé n’est aujourd’hui plus d’actualité, de nombreux employés travaillant de leur domicile depuis le début du confinement.

« Je vais devoir donner un nouveau titre à ce rapport », a déclaré Rob Smith, directeur de recherche au Gartner.

Les entreprises rencontrant de plus en plus de difficultés depuis le début de cette crise sanitaire. Malgré tout, le secteur des VPN (Réseaux privés virtuels) est en plein essor, nous vous expliquons pourquoi dans cet article.

Les entreprises s’empressent d’acheter et de mettre en œuvre des outils VPN suite à une augmentation du nombre d’employés travaillant à domicile, l’objectif étant de limiter le nombre de licenciements tout en accompagnant les personnes à la recherche d’un emploi.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore très bien ce terme, un VPN est une technologie qui agit comme un tunnel sécurisé entre un dispositif, tel que l’ordinateur portable personnel d’un employé et un réseau d’entreprise : les communications et les données envoyées entre les deux sont cryptées, ce qui empêche des tiers personnes telles que les pirates informatiques et certains gouvernements d’accéder à des informations sensibles.

Une aubaine face à cette crise mondiale

Ces dernières semaines, beaucoup de journalistes ont mis en avant le fait que le travail à domicile et le télétravail permettent aux fournisseurs de services de vidéoconférence comme Zoom de développer leur activité, mais les VPN font également partis des entreprises qui continuent à se développer malgré la présence du COVID-19.

Ce pic d’intérêt soudain a secoué l’industrie. Au niveau BtoB, les VPN étaient considérés comme une technologie en voie de disparition. « C’est une technologie de dinosaure qui n’a pas vraiment changé depuis la fin des années 1990 », a déclaré Rob Smith, en ajoutant « Maintenant, ce coronavirus a soudainement donné une nouvelle vie à l’industrie du VPN. Il est bien vivant ».

La technologie VPN ne reçoit généralement pas beaucoup d’attention et peut parfois être une industrie ennuyeuse à observer. M. Smith affirme que sur les plus de 2 000 analystes de son entreprise, il est le seul à couvrir les outils VPN. Il reçoit environ dix demandes de renseignements par semaine sur les VPN, dont huit proviennent d’entreprises qui en possèdent déjà et qui recherchent des solutions différentes.

Une croissance de la demande envers ces logiciels dans les entreprises

Au cours du mois dernier, M. Smith a reçu une quantité importante de demandes de la part d’entreprises qui préparent leurs employés à travailler à domicile, l’objectif étant de maintenir leur performances (productivité, rentabilité…).

Les fournisseurs de VPN ont déclaré que les entreprises sont de plus en plus nombreuses à les contacter. Certains fournisseurs ont lancé des promotions et donnent un accès gratuit pour aider les entreprises touchées par ce virus.

Les sociétés privilégient les VPN les mieux notés par les sites spécialisés, c’est le cas de NordVPN qui accumule de nombreux avis positifs. NordVPN a par ailleurs déclaré à ZDNet une croissance de 165 % de ses utilisateurs depuis le 11 mars. Ce fournisseur connaît un grand succès car il possède un réseau de serveurs parmi les plus vastes du marché, tout en proposant de nombreuses fonctionnalités et un niveau de sécurité élevé, le tout en totale compatibilité avec une large gamme de systèmes d’exploitation et de périphériques.

Fin février, la société de cybersécurité Check Point, basée à Tel-Aviv, a commencé à offrir discrètement aux entreprises des licences gratuites de 60 jours pour ses outils VPN. « En quelques jours, plusieurs centaines d’entreprises ont manifesté leur intérêt », a déclaré Maya Levine, ingénieur en sécurité chez Check Point.

Malgré tout, cette hausse était plus ou moins prévisible. En effet, les sociétés de VPN ont commencé à remarquer une hausse des enquêtes liées au VPN en janvier, en particulier de la part des entreprises présentes en Asie.

Au cours du mois de février, on a également commencé à constater une augmentation des demandes de renseignements de la part d’entreprises européennes et américaines. Des entreprises de tous les secteurs et de tous les continents semblent s’intéresser de plus en plus à ces solutions. On estime qu’environ une entreprise sur trois ne prévoit pas de politique particulière lorsque leurs employés sont en télétravail, ils se dirigent donc sans hésiter sur les VPN.

La crise actuelle a ainsi mené à une prise de conscience massive. Les entreprises se rendent compte qu’elles doivent changer radicalement leur façon de travailler et de sécuriser leurs données.

Source utilisée : ZDNet.com

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Retour en haut
0
Vous avez apprécié cet article ? Laissez un commentaire.x
()
x