Coronavirus : Les habitudes des abonnés Spotify évoluent durant cette période de confinement

Coronavirus : Les habitudes des abonnés Spotify évoluent durant cette période de confinement
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Les utilisateurs du service Spotify changent leur façon d’écouter de la musique depuis l’arrivée de la pandémie mondiale du COVID-19.

C’est ce qu’a annoncé la société Spotify dans son dernier communiqué de presse aujourd’hui. Spotify déclare avoir atteint ses prévisions commerciales pour le premier trimestre 2020, mais note que les habitudes quotidiennes des gens changent. « Les routines matinales ont changé de manière significative […] Chaque jour ressemble maintenant à un week-end. », déclare Spotify.

Une évolution des habitudes prévisible face au contexte actuel

Un tel constat est relativement logique, de plus en plus de personnes étudiant et travaillant à la maison, ils ne consacrent plus une partie de leur matinée à écouter Spotify, sans oublier qu’une grande majorité des automobilistes n’utilisent plus leur véhicule et par conséquent ne profitent plus de leur auto-radio.

Selon Spotify, cela a eu un impact plus important sur les podcasts que sur la musique en tant que telle. Cependant, d’autres appareils semblent combler une partie de cette baisse et évitent ainsi à la société de réfléchir à une nouvelle proposition commerciale. Parmi ces nouveaux appareils, nous pouvons citer les télévisions et les consoles de jeux sur lesquels l’utilisation de Spotify a augmenté de plus de 50 %.

L’entreprise admet que la pandémie a et aura un effet négatif sur certains de ses secteurs d’activité. Le nombre d’utilisateurs actifs quotidiens a baissé sur certains marchés tels que l’Italie et l’Espagne, deux pays particulièrement touchés par la pandémie actuelle. Cependant, le nombre d’utilisateurs actifs mensuels et le nombre d’abonnés payants au service n’ont pas connu de baisse dans les zones où la consommation a pourtant diminué.

Une activité publicitaire particulièrement touchée

La régie publicitaire de Spotify a été plus durement touchée que d’autres secteurs, l’incertitude économique incitant les entreprises à dépenser moins dans des campagnes publicitaires. La société affirme que ses revenus publicitaires n’ont pas été à la hauteur de ses prévisions et elle a donc revu à la baisse ses dernières pour l’année en cours.

Spotify affirme également qu’elle ralentit ses plans d’embauche pour le reste de l’année. Cependant, dans l’ensemble, la société est optimiste, notant qu’elle estime que son modèle d’entreprise est particulièrement bien positionné pour faire face à la crise actuelle.

Spotify affirme qu’elle compte désormais 286 millions d’utilisateurs mensuels actifs dans le monde dans sa base (soit une augmentation de 31 %) et 130 millions d’abonnés (également en hausse de 31 %).

Bien que le nombre d’utilisateurs qui annulent leurs comptes ait globalement diminué, Spotify a indiqué qu’une personne sur six ayant annulé son compte aux États-Unis a cité la pandémie du COVID-19 comme raison, ajoutant qu’une majorité d’entre eux prévoient de renouveler leur compte une fois que leur situation économique s’améliorera, note le Wall Street Journal.

Source utilisée : TheVerge.com

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Christian47
Christian47
30 avril 2020 15 h 45 min

Petite préférence pour l’alternative française (Deezer), mais effectivement j’ai tendance à moins écouteur la musique le matin en ce moment… que cette pandémie disparaisse aussi vite qu’elle est arrivée !

Retour en haut
1
0
Vous avez apprécié cet article ? Laissez un commentaire.x
()
x