Comment va se dérouler le Nouvel An en pleine pandémie ?

Comment va se dérouler le Nouvel An en pleine pandémie ?
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

La France va mobiliser 100 000 policiers et gendarmes à la veille du Nouvel An pour modérer les fêtes et faire respecter le couvre-feu imposé pour lutter contre le coronavirus. Cette sécurité supplémentaire vise également à mettre un terme aux incendies de voitures qui ont souvent lieu la dernière nuit de l’année.

La France a confirmé 2,6 millions de cas de Covid-19, le cinquième total le plus élevé au monde, et plus de 64 000 décès. Comme d’autres pays européens, les Français sont invités à célébrer le réveillon du Nouvel An en très petit comité et le plus sobrement possible  en plein contexte de pandémie. Le Ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, a ordonné une présence visible des forces de sécurité dans les centres villes et les banlieues à partir de 20 heures, lorsque le couvre-feu commencera.

À Paris, la moitié des lignes de métro seront fermées dans la soirée, tandis que M. Darmanin a également demandé qu’une fermeture plus large des transports publics soit envisagée dans tout le pays. Malgré l’augmentation du nombre de cas et les inquiétudes concernant une nouvelle souche plus contagieuse de la maladie, un porte-parole du gouvernement a déclaré qu’il n’était pas nécessaire de fermer les transports publics locaux pour le moment car ces prestations sont essentielles pour la vie des citoyens.

Quels sont les plans pour le Nouvel An ?

M. Darmanin a écrit aux dirigeants régionaux pour les informer de la mobilisation « exceptionnelle » de 100 000 policiers et gendarmes jeudi. Cela équivaudrait à une « affirmation de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national« , a-t-il déclaré. Les officiers auront pour instruction de mettre fin aux fêtes clandestines dès qu’elles seront signalées, d’infliger des amendes aux participants et d’identifier les organisateurs.

Les patrouilles doivent entre-temps effectuer des « contrôles d’identité appropriés » et fouiller les véhicules à la recherche d’éléments dangereux qui pourraient être utilisés contre les officiers. M. Darmanin encourage également les magasins à limiter ou à arrêter la vente de liquides inflammables dans des conteneurs portables et de boissons alcoolisées à emporter.

Il a également suggéré que les autorités locales ne rendent pas publics les incidents de voitures incendiées pour « éviter toute incidence de concurrence » entre les différentes zones. Les incendies de voitures sont en effet devenus un événement annuel dans les banlieues françaises depuis les émeutes de 2005 à Paris et ailleurs.

Que font les autres nations européennes pour le Nouvel An ?

Au Royaume-Uni, le Premier ministre Boris Johnson a annoncé mercredi que 20 millions de personnes supplémentaires en Angleterre seront soumises aux restrictions les plus strictes à partir de jeudi. « Je dois vous demander de suivre les règles là où vous vivez demain soir et de passer le nouvel an chez vous en toute sécurité », a déclaré M. Johnson lors d’une conférence de presse. Un nouveau coup de massue pour toute une partie de la population qui après une crise de l’emploi massive suite à la première vague de confinement s’apprête à faire face à de nouvelles restrictions. Ce nouveau durcissement intervient après la découverte au Royaume Uni d’une nouvelle souche du virus qui se transmet bien plus rapidement.

L’ensemble de l’Écosse continentale est sous le niveau quatre – le niveau supérieur des mesures – depuis le 26 décembre et y restera pendant au moins trois semaines. Les gens ont été invités à rester chez eux pour le réveillon du Nouvel An alors que les activités commerciales du pays sont quasiment toutes à l’arrêt. L’Irlande passera à son niveau de restriction le plus élevé jeudi, en interdisant toutes les visites à domicile, en fermant tous les commerces de détail non essentiels et en limitant les déplacements à 5 km.

L’Allemagne est actuellement confinée jusqu’au 10 janvier. Le gouvernement a interdit la vente de feux d’artifice et mis en place des restrictions strictes sur le nombre de personnes pouvant se rassembler en public. Le ministre de la santé, Jens Spahn, a déclaré qu’il s’attendait à ce que le pays connaisse le « réveillon du Nouvel An le plus calme » de mémoire d’homme.

Enfin, les Pays-Bas sont actuellement soumis à un confinement qui devrait durer jusqu’au 19 janvier. Son compte à rebours habituel se déroulera à huis clos dans un stade de football d’Amsterdam.

Si à ce jour un accord commun n’est pas d’actualité entre les différents pays de l’Union Européenne, il apparaît que la tendance est à un durcissement des règles de libre circulation de la population en ce dernier jour de 2020.

Source : Bbc.com

Retour en haut