Comment investir de manière plus éthique ?

Comment investir de manière plus éthique ?
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Si vous avez de l’argent à investir et que vous souhaitez l’utiliser pour faire du bien à la planète ou à la société, vous faites partie d’une tendance mondiale. L’investissement éthique, ou durable, dont la popularité ne cesse de croître depuis plus de 40 ans, fait désormais partie du courant dominant en matière d’investissement.

L’année dernière, rien qu’en Europe, les fonds durables et ceux qui investissent selon les principes environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), ont attiré 233 milliards d’euros d’investissements, selon l’entreprise de services financiers Morningstar. Ce chiffre représente presque le double de celui de 2019.

Déterminez vos propres valeurs éthiques

Les applications mobiles et les plateformes de crowdfunding rendent l’investissement éthique plus accessible que jamais. Mais avec un tel choix et différentes définitions de la durabilité, devenir un investisseur éthique ou durable peut sembler décourageant – surtout si vous investissez pour la première fois. Il peut donc être utile de décomposer les choses en étapes et actions individuelles.

La première étape consiste à comprendre vos valeurs, la manière dont vous voulez qu’elles se reflètent dans vos investissements et les objectifs que vous souhaitez atteindre avec vos investissements. Souhaitez-vous éviter d’investir dans des actions « pécheresses » telles que les entreprises d’armement, de tabac ou d’alcool (une méthode d’investissement connue sous le nom de « sélection négative ») ou investir uniquement dans des entreprises ayant une bonne notation ESG (sélection positive) ?

Peut-être souhaitez-vous que votre argent contribue à la réalisation de causes spécifiques, comme la lutte contre le changement climatique ou l’élargissement de l’accès à l’eau potable ?

Réfléchissez aux secteurs, plutôt qu’aux entreprises spécifiques, dans lesquels vous voulez investir, ou éviter d’investir, et pourquoi.

Parmi les types courants d’investissement durable, on trouve l’intégration (fonds d’investissement qui prennent en compte les critères ESG dans tous leurs placements) et l’engagement, lorsque les sociétés d’investissement utilisent leurs participations dans des entreprises pour les persuader de devenir plus durables, par exemple, en rendant leur conseil d’administration plus diversifié ou en mettant fin à des activités commerciales nuisibles à l’environnement.

Il y a aussi l’investissement d’impact, qui consiste à investir dans des entreprises qui tentent de produire des avantages sociaux et environnementaux mesurables en même temps qu’un rendement financier.

Apprenez les bases et comprenez les risques

Pour tout investissement, les experts conseillent d’investir sur le long terme, idéalement sur cinq à dix ans ou plus, afin de surmonter les pics et les creux des marchés financiers. Le choix et la manière d’investir dépendront du risque financier que vous êtes prêt à prendre et de la date à laquelle vous prévoyez de prendre votre retraite.

Gardez à l’esprit la mise en garde habituelle. La valeur de vos investissements peut aussi bien baisser qu’augmenter. Il se peut que vous récupériez moins que le montant versé.

La plupart des primo-investisseurs investissent dans un fonds durable géré par une société de gestion d’actifs. Celle-ci prendra des décisions d’investissement pour vous dans le cadre de grands principes qui, espérons-le, reflètent vos valeurs.

Les fonds de croissance et de revenu investissent dans des actifs similaires, tels que des obligations, des actions de sociétés, des biens immobiliers et des liquidités. Les fonds de croissance visent à augmenter la valeur de vos investissements, afin que vous puissiez éventuellement les vendre à profit à l’avenir. Les fonds de revenu visent à vous procurer un revenu régulier. Quel que soit le type de fonds que vous choisissez, vous devrez décider du risque que vous êtes prêt à prendre pour vos investissements.

Bien entendu, l’importance d’adopter une vision à long terme des investissements s’applique particulièrement bien à l’investissement éthique – qui, par définition, implique de prendre en compte la santé à long terme des personnes et de la planète plutôt que de rechercher des gains à court terme.

Source : TheGuardian.com

Retour en haut