Byton, le rival chinois de Tesla, lance un programme de développement d'applications pour son SUV M-Byte

Byton, le rival chinois de Tesla, lance un programme de développement d'applications pour son SUV M-Byte
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

La startup chinoise de voitures électriques Byton a fait notamment parler d’elle pour son écran géant de 48 pouces qui formera le tableau de bord numérique de son prochain SUV M-Byte.

Cet écran central, associé à d’autres répartis tout autour du véhicule, peuvent intéresser de potentiels clients, mais ils représentent avant tout le dispositif intelligent que souhaite mettre en avant l’entreprise Byton face à ses concurrents.

La volonté de créer une expérience interactive et immersive

La compagnie a annoncé ce dimanche, avant le CES (le salon annuel de la technologie à Las Vegas), qu’elle lancera un programme de développement d’applications, l’objectif étant de proposer à ses clients de nombreux outils qui transformeront ces écrans en une expérience interactive et unique. Il s’agit là du fer de lance de ses objectifs opérationnels.

Jeff Chung, vice-président de l’ingénierie numérique chez Byton, a déclaré que la société savait depuis le début qu’elle devait inviter des partenaires à « créer des interactions vraiment convaincantes » avec les passagers de ses véhicules. Comme il l’a déclaré : « L’interface utilisateur unique de Byton offre aux développeurs un défi et une occasion de s’engager dans une expérience automobile comme ils n’en ont jamais vue ».

Byton a déjà travaillé avec des entreprises comme Access, Accuweather, Aiqudo, CloudCar, Road.Travel et Xperi pour développer des applications et des services dédiés au divertissement, à la santé et au commerce électronique. Le développement commercial espéré passe par l’extension de cet écosystème d’applications.

Une porte ouverte pour des partenariats supplémentaires

La série de partenariats ne s’arrêtera probablement pas là. Le constructeur automobile a également annoncé le Byton Developer Program, qui a d’ores et déjà mis à disposition des développeurs tiers des documents de conception UX et des directives spécifiques pour les aider à intégrer leurs applications et services aux véhicules de la marque.

Lorsque le M-Byte sera lancé en Chine cette année, puis en Amérique du Nord et en Europe en 2021, son tableau de bord contiendra des éléments technologiques de dernière génération malgré une concurrence qui s’annonce redoutable.

Le plus grand concurrent, source de préjudices potentiels pour Byton, nommé Tesla, offre d’ores et déjà des médias en continu (avec des partenariats importants avec Netflix et Spotify notamment) et même des jeux vidéo dans son dernier logiciel qui constitue son tableau de bord.

La suite est donc prévisible, nous attendons de voir lequel sortira le plus son épingle du jeu et valorisera son entreprise dans cette guerre des voitures électriques du futur.

Conférence de presse de BYTON au CES 2020

Sources : Techcrunch.com et Byton.com

Retour en haut