Boeing arrête temporairement la production du 737 Max dès janvier

Boeing arrête temporairement la production du 737 Max dès janvier
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Boeing s’apprête à arrêter momentanément la production de son avion de ligne 737 Max à partir de janvier 2020. La production s’est pourtant poursuivie jusqu’ici malgré le fait que le modèle ait été immobilisé au sol pendant neuf mois suite à deux accidents mortels ayant fait plus de 300 morts.

Boeing espérait un retour dans les airs du modèle d’ici la fin de l’année, mais les régulateurs américains ont clairement indiqué qu’il ne serait pas certifié à temps.

Que fera Boeing ensuite ?

Boeing est l’un des principaux exportateurs américains. L’entreprise a déclaré dans un communiqué qu’elle ne mettrait pas à pied les travailleurs associés au 737 Max (une partie de sa masse salariale mondiale), notamment pour qu’ils n’aient pas besoin de retrouver un travail jusqu’à la certification du modèle. Cependant, l’arrêt de la production est susceptible d’affecter les fournisseurs et l’économie en général.

« La remise en service du 737 Max en toute sécurité est notre priorité absolue », a déclaré l’avionneur. « Nous sommes conscients que le processus d’approbation de la remise en service du 737 Max, ainsi que l’identification des exigences de formations appropriées, doit être extrêmement rigoureux afin de s’assurer que nos organismes de réglementation, nos clients et le public volant aient confiance dans les mises à jour effectuées sur le 737 Max. »

Qu’est-ce qui s’est passé avec ce modèle si populaire ?

La semaine dernière, lors d’une audition au Congrès, on a appris que les autorités américaines de réglementation de l’aviation savaient, à la suite du premier accident survenu en Indonésie en octobre 2018, qu’il existait un risque que d’autres accidents se produisent.

L’analyse de la Federal Aviation Authority a suggéré qu’il pourrait y avoir plus d’une douzaine d’autres accidents au cours de la durée de vie de l’avion, à moins que des changements ne soient apportés à sa conception.

Malgré cela, le 737 Max n’a été interdit de vol qu’après le deuxième accident en Éthiopie en mars 2019. Boeing est en train de repenser le système de contrôle automatisé qui aurait été la cause principale des accidents.

Le constructeur a déclaré qu’il avait 400 des 737 Max en stock et qu’il mettrait l’accent sur leur livraison. Alors que de nombreuses compagnies aériennes à travers le monde ont commandé ces avions, la livraison a été interrompue pour permettre aux ingénieurs de Boeing de développer des solutions logicielles avant de relancer le processus de vente.

Face à cette crise et l’éventualité de livrer ses clients avec encore plus de retard, Boeing peut en toute légitimité se demander comment elle fera pour maintenir et développer sa clientèle.

Source

Retour en haut