Attirer des clients dans les cinémas sera un défi dans la nouvelle réalité économique post COVID-19

Attirer des clients dans les cinémas sera un défi dans la nouvelle réalité économique post COVID-19
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

L’époque où l’on se réfugiait dans un cinéma climatisé à minuit pour assister à la sortie de la superproduction la plus attendue de l’été est révolue, du moins pour un certain temps.

Le box-office estival commencera deux mois plus tard cette année, ce qui inaugurera un nouveau type de normalité pour les spectateurs.

Les cinémas ont été fermés depuis mars afin d’endiguer la propagation du coronavirus et les studios, pour la plupart, ont reporté la sortie de nombreux films de plusieurs mois.

Alors qu’un certain nombre de petites chaînes de cinéma ont rouvert (notamment dans certains états américains), la majorité des grands acteurs attendent de rouvrir leurs portes fin juin ou début juillet. Cette date est basée sur le calendrier actuel des sorties en studio, qui prévoit que « Tenet » de Christopher Nolan arrivera en salle le 17 juillet et « Mulan » de Disney le 24 juillet.

A partir de cette période, de nouvelles stratégies seront mises en œuvre par les gérants des cinémas pour pouvoir rouvrir en toute sécurité, ce qui aura pour conséquence d’impacter directement le mode de fonctionnement des cinémas et leur développement commercial.

Port du masque obligatoire et éventuel contrôle de la température

Pour commencer, attendez-vous à porter un masque. Bien que les directives sanitaires varient en fonction des gouvernements, les mesures les plus courantes liées au COVID-19 inclues le port de masques chirurgicaux par les clients et le personnel du cinéma. Certains établissements fourniront peut être un masque jetable, mais la majorité des établissements vous demanderont d’apporter votre propre masque.

La vérification de la température pourrait également faire partie des nouvelles étapes clés pour aller au cinéma. Bien que ces contrôles ne soient pas irréprochables, ils peuvent éliminer les cas évidents de coronavirus. Certains établissements ont choisi d’utiliser des thermomètres frontals pour scanner le personnel et les spectateurs, mais pour des foules plus importantes, cette méthode peut ne pas convenir.

IntraEdge et Pyramid Computer ont déclaré avoir travaillé avec Intel sur un kiosque sans contact qui utilise la technologie de l’imagerie thermique et qui a une marge d’erreur inférieure à un dixième de degré, une manière de diversifier les points de vente.

Bien sûr, ces contrôles de température ne peuvent pas détecter tous les cas de COVID-19. L’absence de fièvre ne signifie pas qu’une personne n’est pas malade. Les gens peuvent être asymptomatiques ou ne pas présenter de symptômes de ce coronavirus et continuer à transmettre la maladie à d’autres personnes. De plus, certains médicaments contre la fièvre peuvent réduire ce taux de détection.

Paiement sans contact privilégié

Pour pouvoir entrer, les clients devront se concentrer sur certains canaux de distribution et de vente en achetant leur billet en ligne ou via une application avant d’arriver sur place. Les cinémas recherchent activement des moyens de supprimer les interactions physiques et limiter l’utilisation des billets papier est un moyen facile d’y parvenir.

La vente de billets en ligne permet également aux salles de contrôler soigneusement les foules. Actuellement, on s’attend à ce que les cinémas plafonnent la fréquentation à 50 % de leur capacité lors de leur réouverture, puis à 75 % si tout se passe comme prévu avant de revenir à la normale quelques semaines plus tard. Le fait que les spectateurs achètent leurs billets en ligne permet de contrôler le nombre de personnes autorisées à entrer dans la salle et l’endroit où elles sont assises.

L’argent liquide ne sera pas privilégié dans de nombreux cinémas qui demanderont aux clients d’utiliser si possible leur carte de crédit et le paiement sans contact. L’obtention de reçus peut être temporairement suspendues afin de maintenir de limiter les interactions autant que possible.

De nombreux établissements proposeront également de commander de la nourriture et des boissons depuis leur mobile. Vous pouvez également vous attendre à ce que le nombre d’articles en vente soit réduit.

Fréquentation inférieure à la moyenne et promotions pour attirer les spectateurs ?

Les cinémas se préparent à une fréquentation inférieure à la moyenne et cherchent des moyens de réduire les coûts tout en essayant de développer leur entreprise. En limitant les interactions et en respectant les règles qui seront mises en place, la quantité de main-d’œuvre nécessaire par client sera plus faible qu’en temps normal et les cinémas économiseront un peu d’argent jusqu’à que les restrictions s’atténuent.

Les prix resteront probablement les mêmes pour les billets et les popcorns, mais il pourrait y avoir quelques exceptions. Un certain nombre de propriétaires de salles de cinéma étudient la mise en place de promotions pour attirer à nouveau les spectateurs.

Source utilisée : CNBC.com

Retour en haut