Amazon perd des parts de marché en France

Amazon perd des parts de marché en France
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

La nouvelle vient de tomber et elle est, pour le moins, inattendue. Au cours de l’année 2020, Amazon aurait perdu des parts de marché en France. Pourtant, le géant de la vente en ligne a vu ses bénéfices exploser au niveau mondial. Alors pourquoi les Français ont-ils préféré ailleurs ? Pour des raisons éthiques sans doute, mais aussi probablement à cause de la mauvaise expérience utilisateur que propose Amazon.

L’expérience utilisateur négligée sur Amazon

Si vous êtes déjà allé sur Amazon une seule fois dans votre vie, vous avez sans doute été frappé par le peu d’efforts que le site déploie pour vous séduire. Ce désintérêt d’Amazon pour les questions liées à l’expérience utilisateur peut partiellement expliquer cette perte des parts de marché. D’autant plus que c’est un choix difficile à comprendre de la part du plus grand site de vente en ligne.

Chez les petits commerçants ou les plus petits acteurs de la vente en ligne, l’UX (user experience) a été au centre de tous les développements de cette année 2020. Ainsi, évaluer les performances de son service consommateur est devenu un besoin essentiel pour n’importe quelle boutique en ligne. L’objectif est toujours le même : répondre aux besoins des consommateurs par tous les moyens.

Les Français ont été solidaires des entreprises locales

Cette perte importante de parts de marché pour Amazon peut aussi s’expliquer par la solidarité des Français. Effectivement, en 2020, la requête « comment soutenir les entreprises locales » a été parmi les plus souvent tapées en France sur Google. Ainsi, les Français ont entendu l’appel des commerçants et décidé de ne pas consommer sur Amazon.

Effectivement, ceci explique en partie la diminution des parts de marché d’Amazon. De nombreux nouveaux concurrents sont entrés sur le marché et ils ont reçu un soutien massif de la part des consommateurs. Une excellente nouvelle pour l’économie française qui aurait beaucoup souffert que l’épargne des Français finisse à l’étranger.

L’élargissement du marché a dilué les parts d’Amazon

Malgré tout, les fervents militants opposés à Amazon ne peuvent pas crier victoire trop vite. Le géant de la vente en ligne reste le premier du secteur, en France et dans le monde entier. Avec un chiffre d’affaires de 8,2 milliards dans le monde, il maintient ses parts de marché à 19 % en France.

En fait, la diminution de ses parts de marché s’explique avant tout par l’arrivée de nombreux concurrents. Tous les commerçants physiques qui se sont mis à vendre en ligne ont fait exploser la taille du marché. Les ventes sur Amazon n’ont pas diminué en nombre, elles ont même augmenté avec l’arrivée de nouveaux clients. En revanche, elles représentent une part plus faible de la vente en ligne maintenant que ce secteur a accueilli les délaissés sur le marché de la vente physique.

Retour en haut