Amazon, Netflix et Starbucks n'ont pas payé d'impôt fédéral sur le revenu en 2018

Amazon, Netflix et Starbucks n'ont pas payé d'impôt fédéral sur le revenu en 2018
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Une nouvelle étude de l’Institute on Taxation and Economic Policy a révélé que bon nombre des plus grandes sociétés américaines ont payé 0 $ d’impôt fédéral sur le revenu au cours de la première année d’application de la loi fiscale du président Trump en 2018.

Parmi les entreprises les plus importantes de l’étude, nous pouvons notamment citer Amazon, Netflix, Starbucks, Delta, Halliburton et General Motors.

Des résultats pas vraiment au rendez-vous

En 2017, les législateurs ont fait adopter une loi ayant pour sujet les réductions d’impôt et l’emploi. Cette dernière promettait une croissance économique mais les résultats sont jusqu’ici plutôt mitigés.

La loi a abaissé le taux d’imposition des sociétés aux États-Unis de 35 % à 21 %, bien que les sociétés aient eu recours à toute une série d’échappatoires, de déductions et d’allégements fiscaux pour ramener leur bilan à un niveau inférieur à ce qu’il était depuis des décennies.

Entre 2017 et 2018, les recettes fiscales ont chuté de 300 à 204 milliards de dollars. Soit une baisse des gains du Trésor américain.

Matthew Gardner, agrégé supérieur de recherche à l’ITEP et auteur principal de l’étude, a déclaré : « Le principal enseignement de cette étude est que la loi fiscale de 2017 fonctionne bien pour les sociétés rentables, qui paient certains des taux d’imposition les plus bas que l’ITEP ait enregistrés depuis presque 40 ans qu’elle examine les impôts des sociétés ».

Des géants qui profitent d’allègements fiscaux considérables

Parmi ceux qui ont reçu la plus grande part du total des subventions fiscales, mentionnons Bank of America, JP Morgan Chase, Wells Fargo, Amazon et Verizon, qui, ensemble, ont reçu plus de 16 milliards de dollars en allégements fiscaux durant la première année de la loi fiscale et qui ont très vite compris comment profiter de cette loi pour développer leurs entreprises.

L’étude a également montré que 379 sociétés rentables n’ont payé que 11,3 % d’impôt fédéral sur leur revenu en 2018, de quoi doper leurs comptes de résultats respectifs.

Source

Retour en haut