Alibaba investit massivement dans son processus d’exportation

Alibaba investit massivement dans son processus d'exportation
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

La multinationale chinoise d’e-commerce Alibaba étend peu à peu sa présence sur le marché européen au même moment où la concurrence prend de l’ampleur sur son propre territoire autour de la Journée des célibataires, un évènement initié en Chine en 2008.

Comparable au « Black Friday » américain ou européen, cet événement commercial a débuté les 11 Novembre par 24h de promotions intensives sur ses plateformes d’achat en ligne comme AliExpress. Depuis, cette période de promotion se déroule sur les 11 premiers jours du mois de novembre.

Réduire les délais de livraison pour cette période cruciale

AliExpress met généralement en relation des vendeurs locaux et des acheteurs du reste du monde, ce qui permet à ces consommateurs internationaux d’acheter directement à la source auprès des enseignes Chinoises. Si la suppression de revendeurs intermédiaires et de leurs importantes marges commerciales peut faire baisser considérablement les tarifs d’achat, le long acheminement et une stratégie logistique sous-optimisée peuvent se traduire par des délais de livraison excessivement longs.

Afin d’accélérer les livraisons et d’en faire baisser les frais supportés par l’acheteur, AliExpress a multiplié par 5 les investissements en matière de logistique en cette Journée des célibataires, en comparaison avec l’année 2019, selon Li Dawei, Chef de la chaîne d’approvisionnement d’AliExpress, lors d’un entretien téléphonique à CNBC cette semaine. L’unité commerciale collabore avec l’unité logistique d’Alibaba, Cainiao, ainsi qu’avec des sociétés locales de livraison dans d’autres pays.

De plus, Dawei a ajouté que la multinationale a lancé une centaine de vols charter de transport de marchandise à destination de l’Europe pendant la période d’achat de deux semaines environ de la Journée des célibataires. Numériquement, cela se traduit alors sept vols quotidiens, contre deux en temps normal.

Outre pour cette fête du shopping ponctuelle, l’investissement consenti par Alibaba dans son processus d’exportation a permis de réduire le délai de livraison vers la France d’environ 30 %, ce qui représente moins de 2 semaines d’acheminement.

Développer son implantation en Europe

Dans l’optique de toujours réduire les délais de livraison pour booster ses performances commerciales, la société est également en train de mettre en place son système d’entreposage sur le territoire européen, par l’intermédiaire duquel les vendeurs peuvent pré-entreposer des produits, leur permettant de les livrer dans un délai considérablement réduit pouvant atteindre les trois jours en France ou en Espagne, et de moins d’une semaine dans d’autres pays de l’Europe.

Si l’on ne connait pas le chiffre exact de la part des ventes de la plateforme AliExpress a contribué aux ventes de la Journée des célibataires d’Alibaba cette année, cette dernière annonce cependant que les ventes de produits expédiés par les entrepôts à l’étranger pendant la première minute du 11 novembre ont égalé celles de la première heure de l’année dernière.

D’après des déclarations officielles, les ventes à l’exportation ont représenté 5 % des revenus d’Alibaba sur la période du troisième trimestre 2020, soit une augmentation de 30 % en comparaison avec l’année précédente. Le revenu global de la multinationale sur ce même trimestre a d’ailleurs lui aussi gagné 30 points de pourcentage en comparaison à l’année dernière, atteignant dépassant ainsi la barre des 22 milliards de dollars.

Sur la même période, son principal concurrent Amazon a fait état d’une croissance de 37 % des ventes nettes.

Pour combler ce retard sur le marché européen, AliExpress s’est lancé dans l’exploitation et l’analyse de ses bases de données acquises de revendeurs locaux afin de les inciter à rejoindre sa plate-forme, en commençant par la Russie, l’Espagne, l’Italie et la Turquie au début de l’année dernière. Il reste tout de même à voir si ces investissements consentis suffiront à l’enseigne chinoise pour devenir le géant qu’il aspire à devenir sur le marché Européen.

Source : Cnbc.com

Retour en haut